Londres n'exclut pas le marquage électronique des migrants illégaux

Londres n'exclut pas le marquage électronique des migrants illégaux

La ministre britannique de l'Intérieur, Suella Braverman, n'a pas exclu, lundi, la possibilité d'équiper les migrants arrivés illégalement au Royaume-Uni de balises GPS pour les empêcher de disparaître dans la nature.

En juillet, le Parlement britannique a adopté une loi en vertu de laquelle le ministère de l'Intérieur a l'obligation légale de détenir et d'expulser toute personne entrant illégalement au Royaume-Uni, soit dans son pays d'origine, soit dans un pays tiers tel que le Rwanda. Toutefois, les centres de détention pour immigrés ne peuvent accueillir que 2.500 personnes et le Home Office tente de trouver des alternatives à la détention.

Plus tôt dans la journée, The Times a fait savoir que les fonctionnaires du ministère de l'Intérieur ont été invités à étudier en profondeur les alternatives à la détention, assurant que l'une des principales options envisagées consiste à équiper tous les arrivants de puces électroniques.

Interrogée par la BBC sur ces informations, Mme Braverman a dit "envisager toutes les options" pour...

s'assurer de pouvoir "exercer un certain contrôle sur les personnes qui arrivent illégalement afin de pouvoir ensuite les renvoyer dans un pays sûr comme le Rwanda". L'adoption de la loi "historique" du gouvernement sur l'immigration illégale est un élément clé des efforts du Premier ministre Rishi Sunak pour empêcher les arrivées de petits bateaux via la Manche, a-t-elle ajouté, assurant que cela permettra "de détenir et d'expulser les migrants illégaux plus rapidement".

En 2022, plus de 45.000 migrants sont parvenus à bord de ces embarcations de fortune sur les côtes anglaises, un record.

Ils sont plus de 19.000 à avoir fait la traversée cette année. Parallèlement, l'arriéré des demandes d'asile a atteint un niveau record, avec plus de 175.000 personnes en attente d'une décision. Ce chiffre a augmenté de 44 %, passant de 122.213 pour l'année qui s'est achevée en juin 2022 à 175.457 pour l'année qui s'est achevée en juin dernier, malgré les efforts déployés pour réduire l'arriéré.

Agence

Commentaires