Achat de bons du Trésor sur le marché secondaire: les explications de Bank Al-Maghrib

Achat de bons du Trésor sur le marché secondaire: les explications de Bank Al-Maghrib

Voici l’essentiel des explications du responsable par intérim de la direction des opérations monétaires et des changes à Bank Al Maghrib (BAM), Younes Issami, lors d’un point de presse, sur l’intervention de la banque centrale sur le marché secondaire des bons du Trésor (BDT) :

– Le programme d’achat porte sur 25 milliards de dirhams (MMDH), dont 16 MMDH ont été déjà injectés.

– Cette opération structurelle cible les BDT de maturité court terme (aux alentours de 6 mois) au prix du marché.

– L’objectif est de rétablir la demande sur les BDT, eu égard la forte baisse de la demande constatée lors des séances des adjudications organisées chaque mardi par le Trésor pour financer son déficit budgétaire.

– Il ne s’agit...



pas d’influencer le taux d’inflation, mais de contribuer à l’amélioration de la liquidité sur le marché des BDT en adéquation avec la conduite actuelle de la politique monétaire et l’indépendance de la banque centrale.

L’opération n’a rien de spectaculaire puisqu’elle constitue un instrument de la politique monétaire parmi d’autres.

– La taille du bilan de BAM n’a pas changé. L’effort fait autour des achats des BDT a été réduit de la demande des banques sur le plan des avances à 7 jours.

– BAM paie les détenteurs de BDT en prélevant sur le compte du Trésor.

– Il n’y aura pas d’élargissement de cette opération sur le marché de la dette privé.

– Cette opération n’a aucun impact sur les résultats des banques.

Commentaires