FMI : 16,6 milliards de dollars de financement aux économies du Moyen-Orient

FMI : 16,6 milliards de dollars de financement aux économies du Moyen-Orient

Le Fonds monétaire international (FMI) a offert un nouveau financement au Moyen-Orient et à l'Afrique du Nord d'une valeur de 16,6 milliards de dollars pour surmonter la crise du COVID-19, a rapporté hier Anadolu .

Selon le rapport, le FMI a déclaré qu'il offrait un soutien technique aux États membres du Moyen-Orient pour atténuer l'impact de la pandémie.

Les programmes de financement ont été proposés à Djibouti, l'Egypte, la Jordani, la Mauritanie, le Maroc, la Somalie, le Soudan et la Tunisie, a indiqué le FMI.

Le directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale, Jihad Azour, a déclaré que les économies du Moyen-Orient se trouvent à un "tournant critique" car de nombreux pays sont confrontés à une nouvelle vague de coronavirus en raison de...



leur incapacité à se procurer des vaccins.

Il a également déclaré que, dans le même temps, la région connaît une reprise économique inégale et fragile à la lumière de l'émergence de nouveaux défis, notamment l'augmentation du taux d'inflation et la diminution de l'espace disponible pour agir par le biais de politiques macroéconomiques.

Azour a déclaré que la région s'efforce de faire face à cette "situation difficile", mais qu'elle doit savoir qu'elle doit changer ses politiques et traiter les points de faiblesse profondément enracinés afin de se rétablir complètement.

Dans un autre rapport, publié récemment, le FMI a déclaré que le coût cumulé du COVID-19 pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord atteindrait 200 milliards de dollars d'ici la fin de 2021.

Commentaires