Panorapost



International |

Publié le 05 décembre 2018

Khashoggi : Un procureur turc lance des mandats d’arrêts contre deux proches d’MBS

Partager cet article :

Un procureur turc a réclamé des mandats d'arrêt contre deux anciens responsables saoudiens proches du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane en lien avec le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre dernier au consulat saoudien d’Istanbul.

Le bureau du procureur général d'Istanbul a demandé mardi 4 décembre l'émission de mandats d'arrêt contre Ahmed al-Assiri et Saud al-Qahtani, les soupçonnant de « faire partie des planificateurs » du meurtre.

Les deux suspects saoudiens visés par le procureur turc sont d'anciens hauts responsables proches de Mohammed ben Salmane. Ils ont été limogés en octobre après que Ryad a admis que le défunt journaliste, avait été tué dans le consulat d'Arabie à Istanbul.

Riyad veut un procès en Arabie saoudite

L'Arabie saoudite a limogé le 20 octobre le général Ahmed al-Assiri, jusqu'alors chef-adjoint du renseignement saoudien, et Saoud al-Qahtani, ancien conseiller « médias » à la cour royale. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a plusieurs fois réclamé l'extradition des suspects arrêtés par l'Arabie saoudite, mais sa demande a toujours été refusée.

Ryad insiste en effet pour que tout procès se déroule en Arabie saoudite. Le mois dernier, le procureur général saoudien a annoncé l'inculpation de onze personnes et requis la peine de mort contre cinq d'entre elles.

 

 

Partager cet article :

Commentaires



Could not connect to server ...