Panorapost



Mondial |

Publié le 11 mai 2018

Les Etats-Unis répondent au Maroc sur les conflits d’intérêts à propos des îles américaines

Partager cet article :

A propos de l’alerte du Maroc sur le vote des îles américaines pour la Coupe du monde 2026, les américains n’ont pas tardé à réagir, ils ont défendu le droit de vote des quatre territoires contrôlés par les Etats-Unis le mois prochain.

Pour rappel, ni le Maroc ni les soumissionnaires conjoints des États-Unis, du Canada et du Mexique ne sont autorisés à voter, mais le Maroc estime que cela devrait également s'étendre aux Samoa américaines, à Guam, à Porto Rico et aux îles Vierges américaines.

Mais le comité nord-américain a nié avoir un avantage injuste.

Un porte-parole de la candidature nord-américaine a déclaré au journal The Guardian "La FIFA est organisée autour de fédérations de football et c'est ce qui vous permet de voter. » il ajoute "il n'y a pas, qui soient sous l'autorité de la reine (Elisabeth II, Ndlr) ou sous ancienne colonie française. Elle a une fédération de football. Les îles Féroé ont une fédération de football, l'Iran a une fédération de football et c'est tout ce qui compte. Ce n’est pas l'ONU."

Dans un communiqué, un porte-parole de la FIFA a déclaré que toutes les associations membres ont le droit de "participer et de voter" au Congrès de Moscou en juin, à condition qu'il n'y ait pas de conflit d'intérêts. . .

MN

Partager cet article :

Commentaires