Panorapost



International |

Publié le 24 décembre 2018

 La Ligue arabe reste divisée sur le retour de la Syrie

Partager cet article :

La Ligue arabe n'est pas parvenue à un consensus au sujet de la levée de la suspension de la Syrie, dont le statut de membre de la Ligue lui a été retiré à cause de la guerre qui y sévit, a affirmé le secrétaire général adjoint de l'organisation, Hossam Zaki. « Il n'existe jusqu'à présent pas de données relatives à la position arabe au sujet de la levée de la suspension de la Syrie », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse lundi au Caire, consacrée à la présentation des activités de l'organisation panarabe au titre de l'année 2018, faisant savoir que la dernière visite à Damas du président soudanais Omar El-Béchir a été effectuée sans aucune concertation avec la Ligue arabe. La décision de retirer à la Syrie son statut de membre de la Ligue arabe a été prise au niveau ministériel. « Un consensus est dès lors impératif pour reconsidérer cette décision », a insisté M. Zaki, faisant état de « l'absence pour le moment » des éléments d'un tel consensus.

Les ministres des Affaires étrangères arabes avaient décidé, lors d'une réunion urgente tenue le 12 novembre 2011 au Caire, de retirer à la Syrie son statut de membre de la Ligue et ce, jusqu’à l'engagement du gouvernement syrien à appliquer les dispositions de l'initiative arabe pour le règlement de la crise syrienne. Ils avaient également annoncé des sanctions économiques et politiques contre Damas et appelé l'armée syrienne à ne pas recourir à la violence à l'encontre des manifestants opposés au régime.

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires



Could not connect to server ...