Panorapost



Sport |

Publié le 31 octobre 2018

Une nouvelle tempête s’apprête à s’abattre sur la FIFA après le piratage de ses emails

Partager cet article :

La FIFA se prépare à une nouvelle série de fuites potentiellement compromettantes après avoir reconnu à nouveau que ses systèmes informatiques ont été piratés.

Un consortium d’organisations de médias va publier des informations détaillées sur la dernière infraction informatique qui aurait eu lieu en mars

« Nous condamnons toute tentative de compromettre la confidentialité, l'intégrité et la disponibilité des données dans toute organisation qui utilise des pratiques illégales », a déclaré la FIFA dans un communiqué.

«Bien sûr, nous sommes préoccupés par le fait que certaines informations ont été obtenues illégalement. La FIFA prend toutes les mesures nécessaires pour réagir de manière adéquate aux incidents de sécurité et pour améliorer en permanence la sécurité de son environnement informatique. »

Selon le New York Times, divers reportages devraient être publiés vendredi après avoir été obtenus par le site de dénonciation Football Leaks.

Football Leaks a d'abord obtenu des documents confidentiels en 2015, tandis que le New York Times indique que le magazine allemand Der Spiegel a obtenu de nombreuses informations exclusives, notamment des courriels, des messages et des contrats.

Plus tôt cette semaine, après une réunion du Conseil de la FIFA, Gianni Infantino, défendant son style de président, a déclaré aux journalistes à Kigali, au Rwanda: Mon travail consiste à discuter, avoir des conversations, échanger des documents, des brouillons, des idées, etc. , beaucoup, beaucoup de sujets.

«Si je dois rester dans ma chambre sans parler à personne et ne rien pouvoir faire, comment puis-je faire mon travail correctement? Donc, si cela est présenté comme quelque chose de mauvais, je pense que je ne peux pas faire plus que mon travail de manière honnête, professionnelle et pour défendre les intérêts du football. »

Mouhamet Ndiongue

Partager cet article :

Commentaires