Panorapost



International |

Publié le 10 août 2018

Moscou ripostera aux nouvelles sanctions américaines

Partager cet article :

La Russie élaborera une réponse aux nouvelles sanctions américaines, a déclaré la diplomatie russe tout en soulignant que Moscou avait «à maintes reprises averti qu’un dialogue avec elle basé sur la force et les ultimatums était inutile et sans perspectives

Le ministère russe des Affaires étrangères a commenté les nouvelles sanctions imposées par les États-Unis à l’encontre de la Russie. Ainsi, la partie russe a annoncé que Moscou allait élaborer des mesures de rétorsion appropriées afin de répondre aux nouvelles restrictions imposées par Washington.

«La partie russe élaborera des mesures en réponse à un nouveau pas hostile de Washington», a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

Mme Zakharova également souligné que «la partie russe avait à maintes reprises averti qu’un dialogue avec elle basé sur la force et les ultimatums était inutile et sans perspectives

En outre, Moscou développera une nouvelle réponse aux sanctions américaines sur la base des actions de Washington, son but ne pas consistant à compliquer davantage les relations bilatérales, a précisé Mme Zakharova.

«Par conséquent, telles seront les sanctions imposées à la partie russe, telles seront les mesures de riposte, et elles seront élaborées sur la base des mesures prises par la partie américaine», a-t-elle indiqué.

 «Dans ce contexte, la confirmation de l'administration américaine de sa volonté de poursuivre tout de même les efforts visant à améliorer les relations avec la Russie est tout simplement étrange. Vous savez, telle une sorte d’hypocrisie flagrante», a-t-elle conclu.

Les nouvelles sanctions du fait de «l'utilisation par la Russie d'armes chimiques à Salisbury» entreront en vigueur le 22 août 2018, a annoncé mercredi le Département d'État américain.

Les nouvelles mesures restrictives seront divisées en deux parties. La première tranche des mesures prévoit l'interdiction des exportations en direction de la Russie d'appareils électroniques et de composants à usage civil et militaire. Le second paquet de sanctions, prévu pour l'automne, pourrait prévoir des limitations importantes des importations et des exportations, la baisse du niveau des relations diplomatiques et l'interdiction des vols de la compagnie Aeroflot aux États-Unis.

Le Kremlin réagit aux nouvelles sanctions imposées par les USA

L'ex-agent double russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été empoisonnés le 4 mars à Salisbury. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, avait accusé la Russie d'être derrière leur empoisonnement. La Russie a toujours démenti les allégations de Londres. Début avril, les chercheurs du laboratoire britannique de Porton Down avaient reconnu ne pas être en mesure d'établir le pays d'où provenait l'agent innervant utilisé dans cette tentative d'assassinat. Le gouvernement russe a à plusieurs reprises demandé à Londres de lui permettre de participer à cette enquête.

Avec Ouest France

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires