Panorapost



Maroc |

Publié le 11 juillet 2018

Le Maroc reçoit un nouveau lot de chars blindés

Partager cet article :

Un nouveau lot de matériel militaire fabriqué aux États-Unis vient d'atterrir à la base des Forces armées royales marocaines ( FAR ) à Nouaceur, Casablanca.

Selon le site MWN, cet envoi fait partie d'une série de nouveaux accords signés entre le Maroc et plusieurs pays « en particulier les Etats-Unis ».

Les Etats-Unis restent le principal fournisseur militaire du Maroc, détenant 52% des importations au Maroc, selon un rapport de 2 018 publié par l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI).

Le journal Al Massae a également déclaré que cette expédition ne serait pas la dernière puisque l'Inspecteur général des FAR, Abdelfattah Louarak, a signé plusieurs autres contrats avec des sociétés américaines spécialisées dans la production d'armes.

Les accords couvrent les missiles air-air, les armes et les avions de combat.

Le Maroc attend également de nouveaux chasseurs F 16 dans les prochains jours.

L'accord militaire a été signé par Louarak lors de sa visite aux États-Unis en avril dernier, où il a coprésidé la 10e session annuelle du Comité consultatif américano-marocain sur la sécurité.

La visite de Louarak a suivi une importante livraison de soutien militaire américain au Maroc.

Hier, le Defense Industry Daily a rapporté que le Maroc attendait une nouvelle série de missiles antinavires fabriqués aux Etats-Unis ; y compris l'AGM-158 JASSM, RGM et UGM.

Outre les États-Unis, la Russie est aussi un marché favori pour le Maroc. Le jeudi 5, l'hebdomadaire Al Ousboue a rapporté que 11 accords militaires relient déjà la Russie et le Maroc.

 

Ces accords remontent à octobre 2017, lorsque les deux gouvernements ont signé plusieurs accords pour commencer la coopération dans les secteurs militaire et de la sécurité.

Le Maroc a accueilli la cérémonie d'accord à laquelle ont participé le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani et le Premier ministre russe Dmitri Medvedev, qui a effectué une visite officielle de deux jours dans le pays.

La Russie est également le premier et principal fournisseur du voisin oriental du Maroc, l'Algérie, qui est le plus grand importateur d'équipement militaire d'Afrique, selon le rapport du SIPRI.

 

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires