Panorapost



Maroc |

Publié le 11 juillet 2018

L’Union européenne alloue 55 millions d’euros pour la Maroc et la Tunisie pour la gestion des flux migratoires

Partager cet article :

La Commission européenne a annoncé, le 6 juillet, avoir alloué une enveloppe de 90,5 millions d’euros au financement de trois nouveaux programmes relatifs à la gestion des frontières et à la protection des migrants en Afrique du Nord.

« Trois nouveaux programmes en Afrique du Nord, d’une valeur de 90,5 millions d’euros, renforceront la gestion des frontières et protégeront les réfugiés et les migrants contre les trafiquants », a précisé la commission dans un communiqué.

« Les nouveaux programmes au titre du Fonds fiduciaire de l’UE pour l’Afrique accroîtront l’aide de l’UE en faveur des réfugiés et des migrants vulnérables et amélioreront les capacités de gestion des frontières des pays partenaires », a-t-elle ajouté. 

55 millions d’euros financeront un programme de gestion des frontières au Maroc et en Tunisie, dans le but de « sauver des vies humaines en mer, améliorer la gestion des frontières maritimes et lutter contre les passeurs opérant dans la région ».

29 millions d’euros serviront, d’autre part, à financer un programme d’aide à la protection des réfugiés et des migrants en Libye, « aux points de débarquement, dans les centres de rétention, dans les régions méridionales désertiques éloignées et en milieu urbain », selon le communiqué de la Commission européenne.

6,5 millions d’euros supplémentaires financeront, par ailleurs, la stratégie nationale du Maroc en matière de migration, adoptée en 2014. « L’accès des migrants vulnérables aux services de base en sera facilité et la capacité des associations et organisations locales à fournir efficacement ces services s’en trouvera améliorée. Les organisations de la société civile mettront en œuvre ce programme », a détaillé la Commission européenne.

Le Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique, créé en 2015, dispose d’un budget de 3,43 milliards d’euros. A ce jour, 164 programmes ont été approuvés pour les trois régions concernées (Afrique du Nord, Sahel/lac Tchad et Corne de l’Afrique), pour un montant total d’environ 3,06 milliards d’euros.

MN

Partager cet article :

Commentaires