Panorapost



International |

Publié le 28 juin 2018

Les Etats-Unis accusent l'Iran de violer les résolutions de l'ONU

Partager cet article :

Haley a critiqué Téhéran dans un communiqué de presse à la veille d'une session sur le dernier rapport du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, sur la mise en œuvre des sanctions contre l'Iran mandatées par la résolution 2231 du Conseil de sécurité.

Le rapport de Guterres "inclut des preuves troublantes, mais non surprenantes, que l'Iran a violé les résolutions du Conseil de sécurité en expédiant des armes à travers le Moyen-Orient, défiant ouvertement les interdictions de voyager et apportant son soutien aux organisations terroristes qui déstabilisent la région".

« Ce rapport présente les preuves les plus solides à ce jour que le régime iranien continue d'envoyer des armes à travers le Moyen-Orient et viole de manière flagrante les résolutions du Conseil de sécurité », a déclaré M. Haley.

« Des Houthis au Hezbollah, au Hamas et à Assad, le régime iranien a pris l'habitude de consacrer des ressources considérables, loin de ses besoins domestiques, à soutenir le terrorisme et à déstabiliser la région. »

Haley a déclaré que les Etats-Unis ne permettraient pas « que les violations et les actions destructrices de l'Iran ne soient pas contrôlées», exhortant les membres du Conseil de sécurité « à faire de même ».

« Les preuves contenues dans ce dernier rapport nous montrent très clairement les conséquences de l'inaction face au défi iranien », a-t-elle déclaré.

Les commentaires d'Haley surviennent après que le parlement iranien ait tenu une session à huis clos mardi pour discuter de la situation économique du pays dans l'attente d'une nouvelle série de sanctions américaines contre Téhéran.

L'Iran continue de faire face à une série de défis économiques sérieux, notamment un taux de chômage élevé et une monnaie qui faiblit, en grande partie à cause des sanctions économiques américaines de longue date.

Beaucoup de commerçants et d'importateurs iraniens éprouvent des difficultés à obtenir des devises qu'ils doivent payer pour importer des produits de base.

Lundi, les commerçants iraniens ont organisé une manifestation à l'extérieur du bâtiment du parlement à Téhéran pour protester contre la détérioration des conditions économiques.

Selon les médias locaux, les manifestants ont décrié la hausse du coût de la vie, exigeant que les politiciens agissent rapidement pour résoudre les problèmes économiques chroniques du pays.

 

La rédaction

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires