Panorapost



Economie |

Publié le 11 juin 2018

Le montant du premier sukuk souverain fixé à d’un milliard de dirhams

Partager cet article :

Le Maroc s’apprête à émettre son premier sukuk souverain dans les prochaines semaines, pour un montant d’un milliard de dirhams (105 millions de dollars), a rapporté l’agence Reuters, le 8 juin, citant le ministre des Finances, Mohamed Boussaïd (photo).

« Le cadre légal relatif aux obligations islamiques est maintenant prêt pour que le Maroc émette son premier sukuk souverain, dans les semaines à venir », a déclaré le ministre.

Le Conseil des ministres, tenu le 7 juin, a adopté un projet de décret permettant aux autorités monétaires de fixer les caractéristiques et les modalités d'émission des sukuk souverains, conformément à l'avis du Conseil supérieur des oulémas musulmans.

Pour rappel, la Banque centrale marocaine avait accordé des licences à cinq banques islamiques et autorisé trois autres banques traditionnelles à ouvrir des fenêtres islamiques.

Longtemps rejetée en raison de la méfiance que suscitent les mouvements islamistes, la finance islamique est perçue comme un moyen de renforcer la liquidité du marché financier marocain, d'attirer les investisseurs étrangers et d’apporter des solutions alternatives pour le financement de projets portés aussi bien par l’Etat que par le secteur privé.

Selon l’agence de notation Standard & Poor's, la finance islamique pourrait représenter entre 10 et 20% du système bancaire marocain, d’ici 2020.

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires