Panorapost



Maroc |

Publié le 27 avril 2018

Le Maroc impliqué dans toutes les actions de l'Organisation arabe de développement agricole

Partager cet article :

Le Maroc est impliqué à l'instar des membres de l'Organisation arabe de développement agricole (OADA) dans toutes les actions de l'organisation qui se rapportent au développement des ressources naturelles, la protection de l'environnement et la sécurité alimentaire, ainsi que le transfert des techniques, la formation et la mise à niveau, outre les programmes d'appui aux projets communs de développement, a affirmé jeudi à la Mer morte le ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch.

Dans une allocution lue en son nom par l'ambassadeur du Maroc en Jordanie, Mohammed Sitri, à l'ouverture de la 35è assemblée de l'OADA, le ministre a mis en avant la participation intense du Maroc dans les sessions de formation portant notamment sur les domaines techniques et scientifiques en matière agricole, notant que nombre de cadres du ministère bénéficient annuellement de ces sessions organisées dans les pays arabes.

S'agissant des projets de développement, M. Akhannouch a souligné que l'OADA a procédé, au titre de 2014-2015, à la mise en oeuvre de projets de soutien à la femme rurale à travers la distribution des équipements de l'apiculture au profit de 200 femmes, ajoutant qu'au titre de 2016, le même projet a profité à 200 autres femmes dans neuf régions.

En ce qui concerne l'appui au programme de recensement, documentation et publication, le ministre a indiqué que ce programme comprend la mise en place et la gestion d'un réseau d'information agricole arabe et la publication du livre annuel des statistiques agricoles arabes et des rapports annuels de développement agricole dans le monde arabe et de l'état de la sécurité agricole arabe, outre d'autres circulaires.

Akhannouch a réaffirmé la participation du Maroc à la mise en oeuvre de ces projets lancés à l'occasion de la 30è session de l'assemblée générale de l'OADA, tenue en avril 2008 tels le programme d'urgence stratégique à long terme pour la sécurité alimentaire arabe (2011-2031).

Le Maroc a participé aussi à la 5è réunion des responsables de communication de ce programme, tenue les 10 et 11 août à Khartoum, marquée par la présentation du plan du Maroc en matière de sécurité alimentaire, d'un exposé sur le plan Maroc Vert, ainsi que des réalisations du Maroc dans le domaine de développement agricole et des efforts déployés dans le cadre de la stratégie visant à assurer la sécurité alimentaire, a-t-il rappelé.

Et de poursuivre, qu'il y a de larges perspectives pour renforcer la coopération avec l'organisation, notant qu'outre, les sessions de formation, les rencontres scientifiques, les études et les recherches de qualité réalisées par l'OADA, il y a la possibilité de profiter de l'accompagnement technique et du soutien financier des projets solidaires générateurs de revenus dans différents domaines notamment l'apiculture, la plantation des arbres fruitiers et l'appui des initiatives portant sur l'approche genre.

Dans ce sens, le ministre a relevé que l'organisation arabe de développement agricole apporte son soutien au Maroc de manière constructive et contribue à enrichir l'expérience marocaine en matière de partage d'expériences et d'expertises avec les pays membres de l'organisation.

Les participants à la 35ème assemblée générale de l'Organisation arabe pour le développement agricole dont la 48ème session de son conseil exécutif s'est réuni mercredi, ont examiné notamment le bilan d'activité des deux dernières années de l'organisation, l'état de mise en œuvre de la stratégie 2005-2025 de l'organisation, le Plan d'appui aux pays arabes dans la mise en œuvre du futur cadre stratégique 2018-2030 de la Convention de l'ONU sur la lutte contre la désertification et l'atténuation des effets de la sécheresse.

Ils se sont penchés également sur le plan d'action de l'organisation pour la période 2019-2020 et le programme d'urgence pour la sécurité alimentaire arabe.

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires