Panorapost



International |

Publié le 03 février 2018

Immigration : la spirale meurtrière continue

Partager cet article :

Quelques 90 migrants sont portés disparus, majoritairement des Pakistanais, après le naufrage ce vendredi matin de leur embarcation au large de la Libye, a indiqué l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Selon une porte-parole de l'agence onusienne, Olivia Headon, la grande partie des personnes disparues est vraisemblablement originaire du Pakistan. Jusqu'à présent, dix corps ont pu être récupérés, a-t-elle précisé, ajoutant que seulement trois rescapés ont été recensés.

« Ils ont fourni une estimation de 90 noyés dans le naufrage, mais nous devons encore vérifier le nombre exact de personnes ayant perdu la vie », a souligné la porte-parole.

« Nous attendons toujours d'avoir plus de détails sur l’incident », a-t-elle indiqué. D'après l'OIM, le naufrage s'est produit au large de Zuwara, dans l'ouest de la Libye. « Dix corps se sont échoués sur les côtes libyennes », dont ceux de huit Pakistanais et deux Libyens, a détaillé la porte-parole.

L'OIM s'est étonnée de la présence de Libyens sur le bateau, affirmant n'avoir « pas vu cela auparavant », selon un autre porte-parole de l'organisation, Joel Millman. « C’était peut-être des passeurs », a-t-elle supposé.

Près de 119.000 personnes cherchant à gagner le Vieux-continent ont rejoint l'Italie, contre 181.000 en 2016, année record. La tendance s’est accentuée depuis juillet, avec une baisse de plus de deux tiers par rapport au second semestre 2016.

Ce nouveau drame intervient au moment où l’Europe durcit sa politique migratoire avec des lois jugées excessives et inhumaines selon certaines organisations européennes des droits de l’homme.

Panorapost reviendra en long sur le dossier des migrations, en perspective des nouvelles lois européennes en vue.

Mouhamet Ndiongue

 

 

 

Partager cet article :

Commentaires