Panorapost



Maroc |

Publié le 10 janvier 2018

Les techniciens de la sécurité aérienne mettent fin à leur mouvement de grève

Partager cet article :

Les agents et cadres chargés de la sécurité aérienne dans les aéroports du Maroc ont mené une grève de plusieurs jours, depuis le 4 janvier, pour dénoncer leur statut et appeler à une révision de leurs primes. Ils viennent d’annoncer qu’ils mettent fin à leur mouvement, suite à l’ouverture d’un dialogue avec l’Office national des aéroports du Maroc (ONDA).

En effet, selon Mohamed Tahiri, technicien de la sécurité affilié à l’UMT au sein de l’ONDA, il a été décidé en accord avec le secrétaire général de l’UMT de l’Office d’interrompre la grève et d’ouvrir des négociations avec l’ONDA.

Les grévistes demandent principalement l’annulation de la mutation injustifiée de Moulay Abdeljebar Tijani, secrétaire général de la Fédération nationale des travaux publics et du transport (FNTPT/UMT). Ils dénoncent également contre l’absence de dialogue social au sein de l’Office, et l’adoption d’un statut unifié entre eux, techniciens de la sécurité, et les contrôleurs aériens.

Le mouvement de grève, qui a duré une semaine, n’aura finalement pas impacté la navigation aérienne, selon le constat et même l’affirmation de cadres de l’ONDA.  Mais avec les intempéries et le rush en cette période de l’année, nous précise un pilote RAM, « une grève des techniciens de la sécurité est particulièrement inquiétante, quand vous êtes en phase d’atterrissage ou de décollage, par temps pluvieux »…

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires