Panorapost



Business |

Publié le 21 décembre 2017

L'OCP s'installe en Inde

Partager cet article :

L’Office chérifien des phosphates (OCP) et la société indienne Krishak Bharati Limited (Kribhco) lanceront prochainement les travaux de construction d’une unité de production d’engrais au niveau de l’Etat indien Andhra Pradesh, situé au sud du pays, en mobilisant un investissement de 230 millions de dollars. Annoncée voici deux mois, cette usine devra finalement voir le jour dans les quelques années qui viennent, renforçant d’autant plus le rôle d’OCP sur l’échiquier mondial du phosphate.

Initié à part égale entre les deux partenaires, ce projet vise à développer la production d’engrais à travers la création d’une nouvelle unité qui devrait garantir une capacité de production annuelle de 1,2 million de tonnes d’engrais NPK (nitrogen, phosphorus, potassium).

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de ses entretiens avec les membres de la Confédération de l'industrie indienne (CII), le ministre de l’Equipement et du transport Abdelkader Amara – en visite en Inde – a fait savoir que le Maroc et l’Inde travaillent conjointement sur la mise en œuvre de quatre projets économiques, dont un serait réalisé en Inde.

L'ambassadeur du Maroc en Inde, Mohamed Malki, a relevé que les études d’architecture relatives audit projet sont en cours, précisant que l’unité de production d’engrais devrait être opérationnelle en juin ou juillet 2018.

Au cours de cette visite, M. Amara a eu des entretiens avec plusieurs hauts responsables indiens, dont le ministre d'Etat aux Affaires étrangères, Mubasher Jawad Akbar, ainsi que les ministres de la Santé et de la famille, des Chemins de fer et du transport routier, des autoroutes et du fret maritime.

Ces entrevues ont été marquées par la signature d'accords et de mémorandums d'entente bilatéraux dans plusieurs secteurs, en relation notamment avec la santé et la lutte contre les épidémies, la télémédecine, les chemins de fer, les routes, les infrastructures portuaires et les ressources hydriques.

Avec MAP

Partager cet article :

Commentaires