Panorapost



Lifestyle |

Publié le 23 novembre 2017

22.000 porteurs du VIH au Maroc

Partager cet article :

L’ONUSIDA a publié un nouveau rapport indiquant une hausse significative de l’accès au traitement. En 2000, 685.000 personnes vivant avec le VIH avaient accès à la thérapie antirétrovirale. Jusqu’en juin 2017, environ 20,9 millions de personnes ont eu accès aux médicaments vitaux. Au Maroc, et pour la seule année 2016, 1.000 nouveaux cas de Sida ont été relevés (contre 1.200 en 2015) sur un total de 22.000 porteurs du VIH/SIDA

Les défis consistent désormais à s'assurer que les 17,1 millions de personnes nécessitant un traitement, dont parmi elles 919.000 enfants, aient accès aux médicaments, et à remettre la prévention en matière de VIH au cœur des programmes de santé publique, notamment dans les pays où les nouvelles infections du VIH augmentent.

Au Maroc, 52,3% des professionnel(le)s du sexe ont déjà eu des rapports sexuels non protégés, Résultat, selon l’étude ONUSIDA, 1,3% sont séropositifs parmi les hétérosexuels, et 5,7% chez les homosexuels. De plus, 171 femmes enceintes sont porteuses de VIH.

Sur les 22.000 malades au Maroc, seules 8.500 séropositifs suivent régulièrement le traitement et 35% des 22.000 personnes ont été contraintes de suspendre leur traitement par manque de moyens financiers. Cela étant, si 16% seulement des malades étaient traités en 2010, ils sont 48% en 2016.

 

Partager cet article :

Commentaires