Panorapost



Sport |

Publié le 11 novembre 2017

Vidéo - Le public marocain reçoit des gaz lacrymogènes à Abidjan

Partager cet article :

Ils sont près de 6.000 Marocains à se trouver aux abords du stade de la capitale ivoirienne ce samedi 11 novembre, essayant d’entrer dans l’enceinte, mais les organisateurs ont semble-t-il « préparé » leur impréparation. Les  Marocains ont alors essayé de s’organiser eux-mêmes, mais les forces de l’ordre ont chargé, lançant des grenades lacrymogènes et frappant à tour de bras.

Les Ivoiriens sont manifestement d’une mauvaise foi d’archevêque, car leur comité d’organisation a refusé d’aller au-delà) des 400 billets pour les Marocains. Mais ces derniers sont partis en masse, grâce aux efforts conjugués de la Royal Air Maroc et de la Fédération royale marocaine de football.

La compagnie nationale a affrété des avions spéciaux et a transporté 3.500 personnes en 48 heures, et la FRMF a œuvré avec ses moyens à faire acheter des billets en masse par des « amis » en Côte d’Ivoire, billets qu’elle a ensuite remis aux supporters marocains, ce qui est non seulement légal, mais intelligent… et de bonne guerre.

Ce que voyant, les Ivoiriens ont manifestement mis de la mauvaise volonté à faciliter l’entrée du terrain aux 6.000 Marocains qui, une fois énervés, se sont vus chargés par les forces de l’ordre qui ont usé de gaz lacrymogènes et de matraques.

Plutôt inamical, pour un pays ami. Mais c’est cela le foot, cela aiguise les nerfs et déchaîne les passions. Pendant 90 minutes…

Partager cet article :
Articles similaires
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Ivoire[[:>:]]' OR `description` REGEXP '[[:<:]]Mondial[[:>:]]' OR `description' at line 1