Panorapost



Sport |

Publié le 06 novembre 2017

Le Roi envoie un message au WAC, et des messages à tous

Partager cet article :

Suite à la victoire du WAC en finale de la Ligue des Champions africaine, contre l’AHly du Caire, le roi Mohammed VI, comme tous les Marocains, a manifesté sa bonne humeur, et sa joie. Il a adressé un message de félicitations au club, et en a profité pour adresser des messages en filigrane au public et aux professionnels.

Ainsi, le chef de l’Etat a-t-il adressé ses félicitations à l’ensemble des membres du Wydad de Casablanca, « joueurs, entraîneur et dirigeants ainsi que les cadres techniques, administratifs et médicaux ». Il a loué l’esprit combattif des joueurs, et c’est le moins que l’on puisse dire, quand on a vu la première mi-temps du match de ce samedi 4 novembre, avec des joueurs du WAC dominés de la tête et des épaules par leurs adversaires du jour.

Mais il y a aussi l’esprit sportif. A une époque où l’on voit les dérapages affligeants et les dérives inquiétantes dans des stades de foot, le roi Mohammed VI a évoqué le désormais très escamoté esprit sportif. Il a salué « l'esprit sportif exceptionnel dont a fait montre le public du Wydad en encourageant son équipe tout au long de cette compétition avec un enthousiasme empreint de respect des équipes adverses, faisant du club et du public les meilleurs représentants de l'image rayonnante du football marocain ». Il est vrai que généralement, le public est le premier à s’en prendre à son équipe quand elle perd, ou même quand elle joue mal ; samedi soir, aux moments les plus difficiles où la balle se trouvait en permanence dans le camp wydadi, les spectateurs n’ont cessé de scander les noms du WAC et de ses joueurs, tout en respectant ceux de l’adversaire, hormis quelques exceptions.

Cela étant, « l’image rayonnante du football marocain » reste à prouver et surtout pour le match à venir de l’équipe nationale contre la Côte d’Ivoire. L’image rayonnante est également quelque peu entachée par les actes d’hooliganisme que l’on voit ici et là et, enfin, l’image rayonnante du football gagnerait à être également portée par les organisateurs qui échouent encore et toujours à organiser des ventes de billets sans incidents…

Mais il est vrai que ce trophée continental, ainsi que le dit le Roi, sera un extraordinaire encouragement aux autres clubs à aller plus fort, plus haut et plus loin…

AB

Partager cet article :

Commentaires