Panorapost



International |

Publié le 04 octobre 2017

Discours offensif du roi d’Espagne contre les Catalans sécessionnistes

Partager cet article :

Après ce mois de septembre de crise catalane en Espagne, et après surtout le référendum organisé ce dimanche, avec 2.260.000 votants et 90% de « oui » à l’indépendance… après que les dirigeants catalans se soient préparés à annoncer l’indépendance unilatérale, le roi Felipe VI d’Espagne a parlé. Et ses mots ont été très durs.

« Nous avons tous été témoins des faits qui se sont produits en Catalogne, avec comme objectif final de la Generalitat (le gouvernement catalan) que soit proclamée, illégalement, l'indépendance de la Catalogne », a tonné le chef d’Etat espagnol, qui a appuyé son propos en ajoutant que « depuis longtemps, certaines autorités de Catalogne, de manière réitérée, consciente et délibérée, ont bafoué la Constitution et leur statut d'autonomie ».

Le roi Felipe poursuit en affirmant que certaines autorités catalanes « ont ébranlé les principes démocratiques de tout Etat de droit et ont miné l'harmonie et la coexistence dans la société catalane, parvenant, malheureusement, à la diviser. Aujourd'hui, la société catalane est fracturée et polarisée. Ces autorités ont méprisé les sentiments de solidarité qui ont uni et uniront l'ensemble des Espagnols. Avec leur conduite irresponsable, elles peuvent même mettre en danger la stabilité économique et sociale de la Catalogne, et de toute l'Espagne ».

Puis le souverain espagnol évoque le caractère « inadmissible » du comportement des autorités catalanes et dénonce la « déloyauté inadmissible vis-à-vis des pouvoirs de l'Etat », nécessitant un « ferme engagement de tous avec l'intérêt général ». Le roi conclut en disant que « c'est la responsabilité des pouvoirs légitimes de l'Etat d'assurer l'ordre constitutionnel et le fonctionnement normal des institutions, le respect de l'Etat de droit et l'autonomie de la Catalogne ».

Rappelons que le roi d’Espagne est le chef suprême des armées espagnoles et que l’article 8 de la constitution dispose que « les forces armées sont chargées de défendre la souveraineté et l’indépendance de l’Espagne ». L’intervention du roi cumule ces deux éléments et, comme l’avaient laissé entendre les Catalans en 2012 déjà, il est possible que l’armée ait son mot à dire dans cette question de l »indépendance catalane.

AB

Partager cet article :

Commentaires