Panorapost



Lifestyle |

Publié le 14 juin 2017

700 millions de persones état d’obésité dans le monde

Partager cet article :

Le taux d’obésité ne cesse d’augmenter au monde depuis le 19ème  siècle. C’est ce qui ressort d’une étude publiée dans la revue médicale américaine New England Journal of Medicine. L’étude englobant 195 pays et territoires démontre qu’une personne sur 10 souffre d’obésité au monde, ce qui fait quand même quelques 700 millions de personnes !

Pourquoi ce phénomène s’accroît-il ainsi dans le monde ? Un net accroissement des maladies cardio-vasculaires, du diabète et de certains cancers à l'origine d'une augmentation de la mortalité. Les résultats de cette étude montrent « une crise grandissante et troublante de santé publique au niveau mondial ».

En 2015, 107,7 millions d'enfants et 603,7 millions d'adultes souffraient d'obésité dans le monde, ont calculé  ces chercheurs. Un indice de masse corporelle (le poids divisé par la taille au carré) supérieur à 24,5 signale un surpoids. Une personne est considérée obèse à partir d'un IMC de 30.

En 2015, l'excès de poids et l'obésité affectaient au total 2,2 milliards de personnes, soit 30% de la population mondiale. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) estimait ce chiffre à plus de 1,9 milliard en 2014, dont plus de 600 millions d'obèses.

 Quatre millions de morts

La fréquence de l'obésité pédiatrique est plus faible que chez les adultes, mais son accroissement a été plus rapide pendant cette période de 35 ans. L’étude montre également qu'un IMC élevé a été lié à quatre millions de décès dans le monde en 2015, dont près de 40% chez des personnes seulement en surpoids. Plus des deux tiers des décès ont résulté de maladies cardiovasculaires, dont l'augmentation est très nette depuis 1990 et qui sont liées à un IMC excessif.

 Parmi les vingt pays les plus peuplés, les Etats-Unis comptent le taux d'obésité le plus élevé pour les enfants et les jeunes adultes, avec près de 13%, tandis que l'Egypte est en tête pour la prévalence des adultes obèses, avec environ 35% de sa population. Les incidences les plus faibles d'obésité des adultes ont été constatées au Bangladesh et au Vietnam avec seulement 1%. La Chine et l'Inde comptaient le plus grand nombre d'enfants obèses avec 15,3 millions et 14,4 millions.

Les projections sont pessimistes

 « L'obésité jeune va probablement se traduire par un accroissement important du diabète adulte (type 2), de l'hypertension et de maladies rénales chroniques », expliquent les chercheurs. Ce rapport s'appuie sur des données provenant de la plus récente étude sur le fardeau mondial des maladies (Global Burden of Diseasestudy ou GBD), qui quantifie l'impact sur la santé de plus de 300 pathologies et types de blessures dans 133 pays.

(Avec AFP)

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires