Panorapost



Maroc |

Publié le 19 mai 2017

L’Académie du Royaume du Maroc se penche sur l’art du Malhoun

Partager cet article :

L’Académie du Royaume du Maroc organise, le jeudi 18 mai,une journée d’étude dédiée à l’art du Malhoun, et ce, en marge de la parution du 10ème recueil dédié à cet art dans le cadre d’une collection éditée par l’Académie.

Cette rencontre scientifique et culturelle réunira des académiciens, chercheurs, interprètes et maîtres de cet art ancestral pour débattre de divers sujets comme la richesse de la langue du Malhoun et la nécessité de préserver et perpétuer cet héritage.
Pour éditer sa collection de recueils poétiques dédiés au Malhoun, l’Académie du Royaume duMaroc a constitué un comité élargi composé d’une cinquantaine de chercheurs dans le domaine du Malhoun.

Ces derniers ont mené un travail scientifique de collecte et d’archivage d’œuvres majeures de grands maîtres du Malhoun ayant marqué par leur apport notable cet art ancestral.

Le premier recueil édité dans le cadre de cette collection était dédié à l’éminent poète Abdelaziz Maghraoui. Neuf autres ont suivi, fruit d’un travail considérable des membres de ce comité

Il est à rappeler que la réalisation de ces recueils poétiques s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large : celui de « l’encyclopédie du Malhoun », mené avec la contribution des « Chioukhs», « mounchidines » et poètes marocains investis pour assurer la transmission de cet art ancestral aux générations montantes et permettre au public d’apprécier des œuvres appartenant à despoètes méconnus et traitant de thèmes différents.

Il va sans dire que l’encyclopédie du Malhoun sera également enrichie par plusieurs études réalisées par des chercheurs marocains de différentes régions du Maroc.
A l’occasion de cette journée, l’Académie du Royaume du Maroc a choisi de rendre hommage à l’une des grandes figuresde cet art séculaire en la personne de l’éminent poète et chercheur Hadj Ahmed Souhoum.

Cet hommage qui aura lieu le mercredi 24 mai connaîtra une programmation aussi riche, comprenant des poèmes de « Chioukhs » de renom interprété par des artistes venantde différentes régions du Maroc.

Pour information, l’Académie a pour mission la promotion du développement de la recherche et de la réflexion dans les principaux domaines d’activité de l’esprit, entre autres, la théologie, la philosophie et bien d’autres missions.

 

Partager cet article :

Commentaires