Panorapost


Maroc |

Publié le 19 mai 2017

Hassad : 12.000 enseignants partants en retraite seront remplacés

Partager cet article :

Intervenant à la Chambre des représentants cette semaine, le ministre de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur Mohamed Hassad a indiqué que le recrutement de nouveaux cadres a pour but de pallier au déficit enregistré durant ces dernières années au niveau des enseignants, notamment pour ce qui est de certaines matières scientifiques.Selon lui, cette opération permettra également de remédier au problème d’encombrement des classes.

Hassad a ajouté qu’il procèdera au remplacement des 12.000 enseignants qui devront partir en retraite en juin (9.000 enseignants en âge de faire valoir leurs droits et 3.000 autres ayant demandé une retraite anticipée).

Dans ce sens, il a précisé que les futurs cadres recrutés, titulaires d’une licence, vont enseigner aux deux niveaux (collégial et secondaire qualifiant), expliquant qu'ils seront formés pour la prochaine rentrée scolaire (2017-2018), avec possibilité de formation en ligne.

D'un autre côté, le ministre a assuré qu’une grande importance sera accordée au monde rural, à travers la mise en place de nouvelles écoles communales et leur accompagnement par des services de transport et des cantines scolaires.

Concernant les classes regroupant plusieurs niveaux qui se trouvent en grande partie en milieu rural, Hassad a précisé que plus de 25.000 classes seront supprimées et remplacées par des écoles communales, relevant que ce programme sera réalisé en deux ans.

S’agissant de l’enseignement privé, le ministre a mis l'accent sur la nécessité de développer ce secteur, faisant savoir que le ministère œuvre pour sa mise à niveau. Il a rappelé, dans ce cadre, qu'une délégation du ministère a effectué, en un mois et demi, des visites dans plus de 450 établissements privés. 

Notons que le projet de loi de finances 2017 récemment validé aux deux chambres du Parlement avait consacré un budget de 46 milliards DH pour l’enseignement et l’enseignement supérieur, ainsi 3.8 MMDH pour le soutien des stratégies sociales au sein du ministère.

Partager cet article :

Commentaires