Panorapost


Business |

Publié le 26 avril 2017

La Bourse de Londres s’intéresse aux opportunités d’investissement au Maroc

Partager cet article :

Les opportunités d’affaires offertes au Maroc et les perspectives de la coopération maroco-britannique sont au centre des travaux de la 2ème édition du « Morocco Capital Markets Days » qui se tient les 24 et 25 avril au London Stock Exchange. Globalement, il s’agit de faire la promotion de la place financière et des atouts du royaume.

Le ministre britannique chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord Tobias Ellwood a tenu à rappeler les « énormes » opportunités d’affaires offertes dans les deux pays partenaires et amis de longue date.

Le responsable britannique a également mis en avant les atouts de l’économie marocaine, sa position géostratégique exceptionnelle, la forte présence du secteur privé marocain en Afrique et la stabilité politique et économique du Royaume qui s’érige désormais comme porte d’entrée pour le marché africain. Les Britanniques ont compris le rôle et la place du Maroc en Afrique, surtout après la récente adhésion à l’Union africaine et la demande d’intégration à la Cédéao (communauté économique de Etats d’Afrique de l’ouest).

La (toute nouvelle) secrétaire d’Etat marocaine chargée du tourisme Lamia Boutaleb a placé le débat sur le plan de l’entreprise, mettant l’accent sur l’importance de la « Morocco Capital Markets Days » qui se veut une plateforme d’un échange fructueux entre les dirigeants d’entreprise et les investisseurs des deux pays.

Quant à Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, l’organisation de cet événement permet de présenter aux investisseurs britanniques les projets de partenariat dans les secteurs stratégiques comme l’automobile, l’aéronautique, le tourisme et l’agriculture, sans oublier l’investissement à la bourse casablancaise.

Actuellement plus de 200 entreprises marocaines exportent leurs produits vers la Grande-Bretagne et près d’une centaine de compagnies britanniques sont déjà présentes au Maroc (GlaxoSmithKline, Shell, British Airways, Unilever, etc.)

Le Royaume-Uni exporte vers le Maroc des produits pétroliers, lubrifiants, voitures de tourisme, moteurs électriques, médicaments, et bien d’autres.

S’agissant des importations britanniques, elles sont composées, entre autres, de vêtements, engrais naturels chimique, fils et câbles pour électricité.

Pour information, les « Morocco Capital Markets Days » connaissent la participation d’une trentaine d’investisseurs de renom avec plus de 160 rencontres B-to-B.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires