Panorapost


Business |

Publié le 08 décembre 2016

Meditel, un opérateur (désormais) nommé Orange

Partager cet article :

« Pour nous, la marque est un actif essentiel. Dans le monde digital, caractérisé par une grande profusion d'acteurs, il est important d'avoir des points de repère. Il n'y a qu'un seul Google, il n’y a qu'un seul Orange »… Ainsi s’exprimait Stéphane Richard, le PDG d’Orange lors de la conférence tenue ce jeudi 8 décembre à Skhirat pour officialiser le changement de nom de Meditel pour Orange, comme sa maison-mère.

Créée en 1999, Meditel, désormais Orange, est le second opérateur téléphonique du Maroc, avec 32,90 % de part de marché, relativement loin derrière l’opérateur historique Maroc Télécom (filiale de l’émirati Etisalat) et ses 42%, mais loin devant le 3ème opérateur, Inwi (24,2%), dont la maison-mère est la SNI.   Orange est une marque internationale présente dans 29 pays dont la France, la Belgique, l’Espagne, la Jordanie, la Tunisie, l’Egypte et de nombreux pays d’Afrique.

Fin juillet 2015, cinq ans après son entrée dans le capital de l’opérateur marocain, Orange acquiert 9% de plus du capital de Meditel, portant sa part à 49%. Un communiqué du groupe français indiquait alors qu’ « à l’issue de cette opération, l’actionnariat de Médi Télecom est détenu à hauteur de 49% par le groupe Orange, 25,5% par le groupe FinanceCom et 25,5% par le groupe CDG ». Le groupe FinanceCom est détenu par le financier Othmane Benjelloun.

Le résultat net consolidé de ce qui était encore Meditel a connu en 2015 une très forte augmentation de 309% à 335 millions de DH, avec un chiffre d’affaires de 5,3 milliards de DH, en légère baisse de 1,7% par rapport à une année auparavant. L’opérateur affiche 14,2 millions de clients (chiffres ANRT, septembre 2016), ce qui fait de lui la deuxième filiale d’Orange au Moyen-Orient et en Afrique, une zone où Meditel représente 10% du chiffre d’affaires de sa maison mère.

Depuis quelques années, Meditel est engagé dans des investissements lourds, et aujourd’hui, l’opérateur dispose de  5.500 km de fibres optiques et plus de 4.000 sites radio couvrant le territoire national en 2G, 3G et 4G.

Voici ce qu’a dit Stéphane Richard lors de cette conférence, pour expliquer et commenter la transition de Meditel vers Orange : « Notre ambition est de proposer des services numériques mobiles et fixes sous une marque unique, Orange, et de renforcer notre position en Afrique et au Moyen Orient. Nous sommes donc ravis que Meditel devienne Orange au moment où le marché marocain prend résolument le tournant de la digitalisation. Désormais, la marque Orange sert plus de 55 millions de clients arabophones dans cette région, ce qui renforcera notre leadership et nous aidera à poursuivre nos investissements pour développer une meilleure qualité de service, et proposer une expérience unique et incomparable aux clients Orange dans cette zone stratégique pour notre Groupe ».

Quant à Yves Gauthier, DG de Meditel, il a ajouté que « les usages de nos clients évoluent. Aujourd’hui, le marché marocain est à un tournant décisif et le challenge pour nous est d’accompagner la digitalisation accélérée. Notre ambition est de poursuivre l’excellent travail déjà accompli ces dernières années dans ce domaine et faire d’Orange au Maroc l’opérateur de référence qui fait vivre à ses clients une expérience connectée unique, dans un environnement où le mobile devient le point de contact privilégié. Nous souhaitons accompagner nos clients dans leur quotidien connecté, quels que soient leurs besoins et leurs envies ».

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires