Panorapost


Lifestyle |

Publié le 27 octobre 2016

Près de 90% des enfants marocains utilisent quotidiennement le web, et ne sont pas trop surveillés et protégés

Partager cet article :

Selon une enquête nationale sur l’usage d’internet, 88% des enfants au Maroc utilisent Internet, alors que pour les adultes, ce taux est de 60%. Les rythmes d’utilisation varient pour les jeunes : selon des rythmes qui varient : moins de 30 minutes par jour (13%), de 30 minutes à 1h (17,7%), de 1h à 2h (23%), de 2h à 4h (17%), plus de 4h (16,6%).

« En juin 2016, le Maroc comptait 14,89 millions d’abonnés internet selon l’ANRT, soit un taux de pénétration de 43,93%, enregistrant ainsi une progression de 32% par rapport à l’année précédente. Notre étude porte sur l’usage d’internet chez une cible spécifique qui est les enfants ainsi que sur la perception et attitudes de leurs parents par rapport à la sécurité informatique. Les résultats de l’étude révèlent un taux de pénétration d’usage internet beaucoup plus important qui dépasse les 88% chez cette catégorie », annonce Rachid Dahbi, Executive Manager de l’agence Averty.

L’étude, réalisée par Averty en collaboration avec Kaspersky Lab sur un échantillon de 1.444 personnes réparties sur 42 villes au Maroc, révèle que les smartphones sont le premier support utilisé pour se connecter à Internet avec 52,4 % des interviewés qui le déclarent, suivi par l'ordinateur portable (43,4 %), l'ordinateur de bureau (35,2 %), la tablette (29,1 %), et les consoles de jeux vidéo (10,1 %).

« Bien que deux tiers des parents sondés déclarent contrôler l’usage que leurs enfants font d’Internet, 25% indiquent ne le faire que rarement et 9% pas du tout. La majorité des parents se dit pourtant au courant des risques et menaces que peuvent courir leurs enfants », indique Rachid Dahbi.

Et de fait, les parents interrogés expliquent également que leurs enfants ont été exposés aux risques et menaces inhérents au web. 60 % des enfants des personnes sondées ont déjà été affectées par des menaces de sécurité informatique lors des douze derniers mois, les virus et les logiciels malveillants  rayant touché  18,5 % des sondés, la violation de la vie privée 8,6 %, la perte de données 5,8 % et les logiciels espions 4,8 %.

Parmi les 57% de parents qui indiquent utiliser une solution de sécurité, près d’un tiers l’ont obtenue gratuitement à l’achat de leur ordinateur, 31% l’ont téléchargée et 16% l’ont récupérée sur un point de vente officiel ou directement sur le site de l’éditeur. Les anti-virus sont les outils de sécurité les plus utilisés (84,9%), loin devant les  firewall (14,4%), les anti-spyware (10,6%) et les anti-spam (9,5%).

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires