Hajj 1445 : les pèlerins affluent à Mina pour la journée de la Tarwiya

Hajj 1445 : les pèlerins affluent à Mina pour la journée de la Tarwiya

Les pèlerins des Lieux Saints de l'Islam commençaient, dès les premières heures de vendredi (8 Dou Al Hijja 1445 de l’Hégire), premier jour du Haj (Tarwiya), à affluer vers Mina où ils doivent passer la nuit pour se rendre, dès le lever du jour, vers le Mont Arafa pour y accomplir le rite le plus important du pèlerinage.

Venus du monde entier, les pèlerins affluaient vers la vallée de Mina située à 5 km à l’Est de La Mecque, dans une ambiance de ferveur, de recueillement, de dévotion et de prière, avant d’entamer, le lendemain dès les premières heures, l'ascension du Mont Arafa.

Le site de Mina, un lieu désertique sur la route de La Mecque au Mont Arafa, tient une importance particulière dans les rites du pèlerinage du fait que c’est à son entrée Ouest, au Pont Djamarate, qu’a lieu le rituel de lapidation des stèles de Satan, et c’est également le lieu où Sidna Ibrahim a immolé le sacrifice de son fils Ismaïl, un geste perpétué par le...

prophète Sidna Mohammed.

L'Arabie saoudite a pris d’importantes dispositions pour accueillir les pèlerins, notamment en préparant quatre hôpitaux comprenant toutes les spécialités et des services pour lutter contre le stress thermique et les insolations.

Des tours résidentielles à plusieurs étages ont également été construites à Mina pour accueillir plus de 30.000 pèlerins, avec des conceptions modernes inspirées de l'identité urbaine des Lieux saints.

Par ailleurs, le "train des Lieux saints", qui dessert 9 gares réparties entre les différents Lieux saints et reliées par une double voie ferrée de 18 kilomètres de long, est prêt à être utilisé par les pèlerins.

Avec une capacité d'accueil de 72.000 passagers par heure dans chaque direction, le train effectue plus de 2.000 trajets pour faciliter les déplacements des pèlerins entre les différents emplacements.

Le train atteint une vitesse de 80 km/h et peut parcourir la distance entre Mina et Arafat en vingt minutes. La flotte ferroviaire des Lieux saints se compose de 17 rames, d'une capacité de 3.000 passagers chacune, soit plus de 350.000 pèlerins pour chaque trajet complet.