Habitat et urbanisme : les efforts du Maroc salués par ONU-Habitat

Habitat et urbanisme : les efforts du Maroc salués par ONU-Habitat

Les efforts déployés par le Royaume du Maroc dans le domaine de l'habitat et l'urbanisme ont été salués à Nairobi par le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat).

Lors d'un entretien avec le Secrétaire général du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville - Département de l’Habitat et de la politique de la ville, Youssef Hosni, qui préside la délégation marocaine à la 2ème Session de l'Assemblée d'ONU-Habitat (5-9 juin), le Directeur exécutif adjoint d'ONU-Habitat, Michal Mlynar, a salué les efforts du Royaume visant à promouvoir le développement durable des établissements humains sur les plans social et environnemental et garantir l'accès à un logement décent pour tous.

Lors de cette rencontre, Michal Mlynar a également réitéré la disponibilité d'ONU-Habitat à apporter son appui au Royaume dans le cadre de la mise en oeuvre de ses politiques et programmes dans le domaine de l'habitat et l'urbanisme. Le responsable onusien a également mis l'accent sur la dynamique de coopération qui anime les actions du Maroc au sein du Conseil exécutif d'ONU-Habitat, ce qui lui a valu d'être reconduit à l'unanimité au sein de ce Conseil pour un deuxième mandat de deux années.

Dans ce sens il a souligné que le Maroc est "un modèle en matière de coopération dans le domaine de l'habitat et l'urbanisme".

De son côté, M. Hosni a passé en revue le programme de coopération Maroc-ONU-Habitat, qui sera reconduit jusqu'en 2025, notant que ce programme définit les actions concrètes que le ministère entreprend, en conformité avec les actions et la stratégie d’ONU-Habitat. M. Hosni a également souligné les efforts du Maroc en matière de résorption du déficit en logement (70% depuis 2002) et de lutte contre les bidonvilles, relevant que le Royaume est sur...

la bonne voie pour éradiquer ce fléau, après que 60 villes marocaines ont été déclarées sans bidonvilles.

Le Secrétaire général a aussi mis en avant les actions du ministère en matière de rénovation des outils de planification urbaine en y intégrant les indicateurs de Développement durable. A noter que lors de la plénière tenue lundi, le Maroc a été reconduit en tant que membre du Conseil exécutif d'ONU-Habitat pour un deuxième mandat de deux ans, après avoir siégé au sein de cette instance depuis son élection en 2019.

La délégation marocaine prenant part à cette 2ème Session d'ONU-Habitat est composée notamment du Secrétaire général du Conseil national de l’Habitat Mohamed Hardouza, de la directrice de l'Urbanisme Badria Benjelloun, de la directrice de la Promotion immobilière Hind Benzha et de la directrice de la Communication de la Coopération et des Systèmes d'information Badiaa Gueroui.

Elle comprend également la cheffe de service au sein du Département de l'Habitat Amal Lamssitef, le directeur de l’Agence urbaine d’Agadir Amine Belkacemi, ainsi que le chef de la division du Système des Nations Unies pour le développement au sein du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger Anas Alami Hamedane.

Le Maroc est fortement actif lors des travaux de cette assemblée, à travers notamment la participation à la session plénière et aux différents événements parallèles, ainsi qu'à travers l'organisation d'un side-event axé sur l'expérience marocaine en matière de logement social.

Tenue sous le thème "Un avenir urbain durable grâce à un multilatéralisme inclusif et efficace : atteindre les ODD en temps de crise mondiale", cette session réunit près de 5.000 participants, dont plus de 30 ministres, en plus de hauts responsables et experts mondiaux, pour débattre des politiques urbaines mondiales et promouvoir un multilatéralisme inclusif et transformateur.