Opinions

Rétro n°24 : La fadeur n’est pas passée, elle ne passera jamais.

Commentaires