Panorapost



International |

Publié le 06 janvier 2019

Nancy Pelosi promet de faire vivre « l’enfer » à Trump

Partager cet article :

Elue présidente à la chambre des représentants jeudi 3 janvier, c’est désormais la démocrate Nancy Pelosi qui tiendra tête à Donald Trump. En accédant à ce poste, elle devient la personne la plus importante des Etats-Unis après le Président et son vice-président.

« Madame speaker »

Cette figure emblématique du parti démocrate a déjà occupé le même poste de 2007 à 2011 sous les administrations Bush et Obama. Elle redevient donc la femme la plus puissante de la politique américaine. Durant sa carrière politique, elle a toujours défendu les valeurs les plus progressistes : avortement et protection des minorités sexuelles elle marque la fin de la discrimination des LGBT aux Etats-Unis.

Le 116ème Congrès américain, est désormais contrôlé par les 435 nouveaux élus démocrates à la Chambre des représentants, et 100 élus républicains au Sénat.

Sa première mission, au Congrès est de sortir les Etats-Unis de l’impasse budgétaire, qui a provoqué le 22 décembre la fermeture partielle de l’administration fédérale. Mais concernant l’affaire du mur que Donald Trump veut faire construire à la frontière américaine avec le Mexique, elle semble être catégorique, et c’est un non ! « Un mur est une immoralité. Ce n’est pas ce que nous sommes en tant que nation. Et ce n’est pas un mur entre le Mexique et les Etats-Unis que le président crée ici. C’est un mur entre la réalité et ses électeurs », a-t-elle dit le jour de son élection  

Quelques heures après le discours de Mme Pelosi, Donald Trump a tout de même félicité « Nancy » pour son élection. « J’espère que nous pourrons travailler ensemble et que nous réaliserons beaucoup de choses, comme des infrastructures et beaucoup d’autres choses. Et je sais qu’ils le veulent vraiment », a-t-il déclaré à propos de l’opposition démocrate.

MB

Partager cet article :

Commentaires



Could not connect to server ...