Panorapost



Maroc |

Publié le 08 novembre 2018

Casa Tramway : de nouvelles mesures entreprises

Partager cet article :

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux officiels de la société Casa Tramway,  la société annonce l’adoption de nouvelles mesures.

Voici le communiqué :

Avec l’avènement de la deuxième ligne du tramway de Casablanca et l’extension de la première ligne dont la mise en service est proche, les possibilités de déplacements dans Casablanca vont se multiplier.

En effet, avec une desserte qui passe de 31 km à 46 km, une tarification à la portée de 6 dhs le voyage subventionné à hauteur de 40% par le conseil de la ville de Casablanca, trois points de correspondance entre les deux lignes de tramway, 69 stations voyageurs, 2 parkings relais gratuits aux usagers du tramway, et une offre réseau en développement desservant les campus, zones d’affaires, établissements publics, établissements de santé, zones de loisirs et principales gares ferroviaires, il devient possible de se déplacer de façon plus durable et plus conviviale à Casablanca.

Ainsi, Casa Tramway consolide les dispositions d’information et de services aux voyageurs pour les accompagner dans ce qui sera dorénavant leur expérience réseau.

Pour matérialiser cette mobilisation des équipes à veiller à renseigner au mieux les clients voyageurs, tous porteront un gilet bien identifiable à sa couleur bleue et sur lesquels seront inscrits deux engagements forts de Casa Tramway :

« Besoin d’aide pour bien voyager ? » avec l’engagement d’apporter une réponse personnalisée à toute demande.

« Mobilisés pour vous satisfaire » avec l’engagement que le client voyageur est placé au cœur des préoccupations de toutes les équipes de Casa Tramway.

Le Poste de Commande Centralisé du réseau tramway est aujourd’hui renforcé d’un poste permanent chargé de relayer l’information de tout type de dysfonctionnement dans les meilleurs délais, via différents vecteurs de communication :

Information visuelle et sonore à bord des rames

Information visuelle et sonore dans les stations

Information via la page Facebook de Casa Tramway, consultée régulièrement par plus de 76 000 clients voyageurs

Et bien entendu, via les agents en station et dans les agences commerciales ou au numéro de service client 0522 99 83 83.

Par ailleurs, et parce que la sécurité est au cœur des actions menées auprès des riverains afin de sensibiliser les plus jeunes à l’intérêt de ce mode de transport écologique et aux règles de sécurité à respecter aux abords du tramway, 40 établissements scolaires situés à proximité de la nouvelle ligne ont été visités. Des écoles primaires aux lycées, ce sont 19 840 élèves qui ont ainsi reçu la visite des équipes de Casa Tramway. Et bien entendu, ces actions de sensibilisation seront reconduites régulièrement.

Parallèlement à ce dispositif humain, les actions de communication vont s’intensifier pour bien informer les clients voyageurs de tous les avantages que vont leur offrir la mise en service commerciale de la deuxième ligne de tramway et le prolongement de la première ligne jusqu’à Lissasfa. Ils pourront retrouver toutes les informations réseau dans les dépliants guides et nouvelle plateforme web en ligne et en diffusion dans le réseau dès le mois de Novembre 2018.

Enfin, Casa Tramway va s’engager dans une labellisation du parcours client de ses voyageurs.

Une labellisation qui sera contrôlée par l’organisme international Bureau Veritas et qui portera sur les différentes étapes du client voyageur, depuis son domicile jusqu’à son lieu de destination, avec des items à fort engagement tels que la ponctualité et la régularité, le confort et la propreté, la qualité de l’information avant pendant et après le voyage, etc.

Il s’agira d’une véritable charte d’engagements de Casa Tramway vis-à-vis de ses clients voyageurs.

Cette labellisation sera une suite logique à la certification ISO 9001 déjà obtenue par RATP Dev Casablanca, entreprise gestionnaire du tramway de Casablanca pour le compte de Casa Transports, concernant ses activités de maintenance et d’exploitation.

 

Partager cet article :

Commentaires