Panorapost



Bref |

Publié le 05 novembre 2018

Télécommunications : le Maroc réélu au Conseil de l'UIT

Partager cet article :

L’élection du Maroc a eu lieu dans le cadre de la 20ème Conférence des Plénipotentiaires de l’UIT, qui se déroule du 29 octobre au 16 novembre 2018 à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, indique le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale dans un communiqué.

L’élection du Royaume, pour un énième mandat consécutif depuis 1963, est une reconnaissance probante par la communauté des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) du rôle actif du Maroc et de sa contribution consciencieuse dans l’élaboration des politiques et des grandes orientations de la stratégie de l’Union dans le domaine des télécommunications et du numérique, ajoute le ministère.

Il s’agit également d’un véritable couronnement des efforts menés par le Maroc pour faire des TIC un outil de développement socio-économique à travers une politique basée sur la libéralisation, l’ouverture, la généralisation et l’équité dans l’accès aux TIC, conformément aux très hautes orientations du Roi Mohammed VI, selon la même source.

L'UIT est l'institution spécialisée des Nations Unies pour les technologies de l'information et de la communication (TIC). Elle a son siège à Genève, en Suisse, et compte 193 Etats Membres, des régulateurs du secteur des TIC, de grands établissements universitaires et plus de 700 entreprises du secteur privé. L'UIT attribue dans le monde entier des fréquences radioélectriques et des orbites de satellite, élabore les normes techniques qui assurent l'interconnexion harmonieuse des réseaux et des technologies et s'efforce d'améliorer l'accès aux TIC pour les communautés mal desservies.

Elle opère dans trois secteurs fondamentaux : les radiocommunications, la normalisation et le développement. Le Conseil de l’UIT, un des organes de gouvernance de l’organisation, a pour rôle, entre autres, d’examiner les grandes questions de politique des télécommunications et d’établir un rapport sur la politique et la planification stratégique de l’Union. Le Maroc a, également, été élu membre du Comité de Règlement des Radiocommunications (RRB) de l’UIT, en la personne de Hassan Talib, Ingénieur en télécommunications et Chef de la Division du Contrôle Technique à l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT), arrivé en tête par 130 voix. Hassan Talib succédera ainsi à Mustapha Bessi, qui représentait le Maroc au RRB. Le Maroc siège au sein de ce Comité, de façon continue, depuis 1998.Le RRB est un comité composé de douze membres élus pour leurs qualifications et leur expérience dans le domaine des radiocommunications. Il est chargé d’approuver les règles et les dispositions relatives à la réglementation des radiocommunications, notamment l’assignation et l’utilisation des fréquences, et de veiller à leur respect par les Etats membres de l’UIT.

Grâce à l’aboutissement de ces deux candidatures, le Royaume pourra poursuivre son engagement aux côtés de l’UIT pour la consolidation d’une coopération globale dans les domaines des technologies de l’information au service du développement durable et de la stimulation de la croissance.

Ces élections aux organes de l’UIT s’inscrivent dans le cadre des succès du Maroc aux élections dans le système onusien, ce qui confirme la crédibilité dont jouit le Royaume auprès des Etats membres de l’UIT.Il s’agit également de l’aboutissement d’une forte campagne diplomatique menée, depuis des mois, par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale en étroite collaboration, avec le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique et l’ANRT.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires