Panorapost



International |

Publié le 28 octobre 2018

Brésil : le candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro, est élu président

Partager cet article :

Le candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro a été élu président du Brésil, avec 55,70 % des voix contre 43,30 % pour son adversaire de gauche, Fernando Haddad.

En septembre, c’était Lula Da Silva l’ex-président et candidat de gauche, qui était à la tête des sondages. Mais il est très vite évincé de la course à la présidentielle après que sa candidature ait été invalidée, en raison de sa condamnation pour des faits de corruption. Son électorat se retrouve alors orphelin et une partie de ses voix change de camps, pour soutenir Bolsonaro. De fil en aiguille, il arrive à séduire les milieux des affaires et reçoit ensuite le soutien de l’église évangélique, une force religieuse majeure au Brésil, dans le sens où elle concentre un tiers de la population. L’agression au couteau dont il été victime le 6 septembre, le rend plus populaire et le rend inattaquable auprès de ses adversaires.

Le candidat du parti libéral, proposait dans son programme, un abaissement de la majorité pénale de 18 à 17 ans et l'assouplissement de la législation sur le port d'armes. Concernant l’avortement, il a promis d'opposer son veto à toute tentative d'assouplissement d'une loi déjà très restrictive car au Brésil, l'IVG n'est autorisée qu'en cas de viol, de risque pour la mère ou de grave malformation du cerveau du fœtus.

Surnommé le « Trump des tropiques » en raison de son caractère raciste, misogyne et homophobe, son accès à la tête du pays paraissait improbable il y’a encore quelques mois. Mais il a su profiter d’un climat général de défiance vis-à-vis des responsables politiques ainsi que de l’évincement de l’ancien candidat Lula, M. Bolsonaro a réussi une remontada spectaculaire.

MB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires