Panorapost



Bref |

Publié le 15 octobre 2018

Ouverture à Marrakech du 61ème Congrès de l’Union internationale des magistrats

Partager cet article :

Les travaux du 61ème  Congrès de l’Union internationale des magistrats (UIM) se sont ouverts lundi, à Marrakech, avec la participation de magistrats et hauts fonctionnaires de la justice issus de 87 pays.

Organisée par l’Amicale Hassania des Magistrats, cette rencontre de cinq jours, sera une occasion pour le partage des expériences et des expertises et le renforcement des partenariats entre le Maroc et plusieurs pays et grandes organisations internationales.

Au programme de cette conférence figurent des activités, des rencontres et des ateliers portant sur des thématiques d’actualité relatives à la justice et les défis dont fait face l’institution judiciaire au monde dans les domaines civil, pénal, commercial et des droits humains.

Les organisateurs consacreront la journée de mercredi, à une conférence internationale sous le thème « l’indépendance de la justice et l’instauration du statut universel des magistrats » avec la participation d’intervenants de qualité représentant de grandes organisations internationales pour discuter de la problématique de l’indépendance de la justice, les défis de la consécration de la confiance, la réalisation d’une justice au service des justiciables.

Fondée en 1953 à Salzbourg (Autriche), l’UIM est une organisation internationale professionnelle apolitique qui groupe non pas des individus, mais des associations nationales de magistrats, dont l’admission est décidée par son Conseil Central.

Le but principal de l’Union est la sauvegarde de l’indépendance du Pouvoir Judiciaire, condition essentielle de la fonction juridictionnelle et garantie des droits et des libertés de l’homme.

 

Partager cet article :

Commentaires