Panorapost



Business |

Publié le 11 octobre 2018

Crédit Agricole du Maroc ouvrira de nouvelles filiales dans le secteur de l’affacturage et du courtage d’ici 2021

Partager cet article :

Dans son plan stratégique d’investissement à l’horizon 2021, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) qui est contrôlé à 75,2 % par l’Etat marocain a révélé les quatre secteurs prioritaires dans lesquels il investira au cours des trois prochaines années.

La première priorité de cette banque spécialisée dans le financement des investissements agricoles sera de renforcer sa structure financière.

Crédit Agricole entend mobiliser des financements à l’avenir pour « recapitaliser et restructurer son modèle institutionnel ». A travers cette mesure, la banque cotée sur la bourse de Casablanca espère « alléger la pression sur ses fonds propres et mieux remplir sa mission de financement du monde agricole rural ».

Le deuxième challenge de la banque sera celui de la digitalisation de ses services. Sans révéler le montant de financements qu’elle souhaite engager, Crédit Agricole indique qu’elle accentuera sa transformation digitale tout en développent de nouveaux services innovants.

L’autre volet du plan stratégique CAM AFAK 2021 est le renforcement des financements en direction du secteur agricole et agroalimentaire. L’établissement bancaire a également initié des réflexions pour diversifier son portefeuille.

Crédit Agricole entend ouvrir des filiales dans le secteur de l’affacturage, du courtage tout en mettant sur pied des services de bancassurance d’ici 2021.

En attendant, la banque poursuit la mise en place de sa filiale de leasing, ceci après avoir lancé en juin dernier sa solution de paiement mobile « Beztam E ».

Rappelons que Crédit Agricole du Maroc a pour mission principale le financement de l’agriculture et des activités concernant le développement économique et social du monde rural.

Partager cet article :

Commentaires