Panorapost



Business |

Publié le 02 octobre 2018

Projet GNL de 4,5 milliards de dollars au Maroc : 80 groupes internationaux intéressés

Partager cet article :

Quelque 80 groupes internationaux sont intéressés par le projet marocain de gaz naturel liquéfié (GNL) d'une valeur de 4,5 milliards de dollars, a déclaré lundi le ministre marocain de l'Energie, Aziz Rabbah.

Dans son discours d’ouverture à la 11ème Conférence arabe sur l’énergie qui s’est tenue à Marrakech (1-4 octobre 2018), Rabbah a déclaré que son département mettait la touche finale aux appels d’offres internationaux à lancer prochainement à Jorf Lasfar, près de la ville côtière atlantique d'Al Jadida.

Le projet marocain GNL s'inscrit dans le cadre des efforts de diversification du mix énergétique et de l'autonomie du pays. Le projet comprend deux nouvelles centrales à turbine à gaz à cycle combiné d'une capacité de 1200 MW chacune, un terminal de GNL et une unité de regazéification terrestre au port de Jorf Lasfar, ainsi que des pipelines reliant le terminal au pipeline Maghreb-Europe.

Le terminal de gaz aura une capacité de stockage de 5 milliards de mètres cubes de GNL par an, une jetée marine équipée, des installations de regazéification et des conduites de transport de gaz à haute pression.

Le Maroc, qui importe la majeure partie de ses besoins en énergie, cherche à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles importés, avec des plans visant à ramener la part de GNL à 13 pc d'ici 2025 et à produire plus de 50% d'énergie renouvelable d'ici 2030.

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires