Panorapost



International |

Publié le 21 septembre 2018

Trump suggère de construire un mur au Sahara pour bloquer les migrations !

Partager cet article :

Cela fait des années qu’Européens et Africains cherchent un moyen d’endiguer les flots de migrants allant du sud pauvre vers le nord supposément riche, et cela fait des années qu’ils y échouent. Mais le président américain Donald Trump a, lui, enfin, trouvé la solution. Il s’agirait de construire un mur de séparation au Sahara, pour empêcher les Africains d’aller ailleurs qu’en Afrique !

L’information vient du ministre espagnol des Affaires étrangères Josep Borell qui a déclaré que le président américain lui avait soumis cette idée en réponse à la crise migratoire africaine. Cela se passait lors d’une rencontre du chef de l’Etat américain avec des diplomates espagnols qui, plutôt sceptiques, ont expliqué que le désert du Sahara s'étire sur plus de 4.800 kilomètres. Insignifiant et insuffisant pour convaincre le milliardaire newyorkais, qui aurait répondu que « la frontière du Sahara ne peut pas être plus grande que notre frontière avec le Mexique ».

Et bien si ! Il suffirait pour M. Trump de s’adonner à l’épuisant exercice de consulter une carte du monde pour apprendre que la frontière entre son pays et le Mexique fait 3.200 km, alors que la largeur de l’Afrique est de 4.800 km, allant de la mer rouge à l’Atlantique. De plus, contrairement au mur avec le Mexique, que les Américains peuvent construire sur leur territoire, l’Espagne ne dispose d’aucun territoire en Afrique (hormis les deux enclaves occupées au Maroc).

Cette idée, suggérée donc par M. Trump aux Espagnols, indique encore une fois l’étendue de l’ignorance géographique, voire de l’ignorance de tout court, du chef de l’Etat américain. Il montre en revanche le peu de cas que ce dernier fait du droit international, sans même parler des considérations humanitaires qui ne font pas partie de son vocabulaire et de ses pensées.

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires