Panorapost



Economie |

Publié le 13 septembre 2018

Le volume des exportations de produits alimentaires à 53,5 milliards de dirhams en 2017

Partager cet article :

Les exportations de produits alimentaires ont considérablement augmenté ces dernières années, passant de 29,3 milliards AED en 2010 à 53,5 milliards AED en 2017, enregistrant une croissance de 83%.

Selon un communiqué publié à l'issue du Conseil d'une organisation indépendante chargée de surveiller et de coordonner l'exportation réunion de la gestion des affaires, le lundi à Casablanca sous la présidence de M. Aziz Akhenouch ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et du développement rural et des eaux et forêts, le développement renforcé la position du secteur des exportations de valeur des produits alimentaires comme le deuxième fournisseur de devises au Maroc après avoir été en moyenne sa contribution à 22 pour cent du total des exportations du Royaume, ajoutant que les exportations de ces volumes de produits au cours de la saison 2017-2018, atteignant un total de 2,9 millions de tonnes, soit une augmentation de 4 pour cent par rapport à la saison 2016-2017.

Il a souligné que le volume des exportations Albwacr a connu une augmentation de 1179 mille tonnes pendant la saison 2017-2018, enregistrant un taux de croissance de 5 pour cent par rapport à la saison 2016-2017 (1124 milliers de tonnes) et 61 pour cent par rapport à la saison 2010-2011 (731 mille tonnes).

Dans ce contexte, l'auteur ajoute, a marqué la saison marquée hausse des exportations de certains produits en particulier, en particulier les exportations d'avocat, qui se sont élevées à 21,4 mille tonnes, soit une croissance d'environ deux ans et demi par rapport à la saison 2016-2017, et les exportations de framboises moyennes ont totalisé 19,5 milliers de tonnes, soit une augmentation de 46 pour cent de la saison 2016-2017, et melon d'eau, qui exporte le rapport a augmenté de 25 pour cent de la saison 2016-2017, où le volume a atteint 170,5 milliers de tonnes, alors que la taille des exportations marocaines de baies bleues est élevé à 18 mille tonnes, soit une croissance de 17 pour cent par rapport à la saison 2016-2017.

L'auteur a souligné que, parallèlement, a augmenté pour atteindre au cours de la saison 2017-2018, la taille de 677 mille tonnes, soit une augmentation de 4 pour cent de la saison 2016-2017 (650 mille tonnes) et 28 pour cent pour la saison 2010-2011 (529 mille tonnes de exportations d'agrumes du Royaume ).

Il a souligné que la saison 2017-2018 est également connu une croissance de 36 pour cent en peloton des exportations d'oranges « Nador Côte », enregistrant un volume atteint 170,9 mille tonnes après son installation dans la gamme de 125,7 mille tonnes 2016-2017 saison, en ajoutant à la croissance des exportations royaume des agrumes est principalement due à l'évolution des quantités orientées vers le marché américain de 48 pour cent et au Canada de 10 pour cent au cours de la même saison.

En ce qui concerne marine Mountojat a souligné la communication que le volume des exportations vers le développement de 689.000 tonnes dans la saison 2017-2018, soit une augmentation de 7 pour cent par rapport à la saison 2016-2017 (645 mille tonnes) et 46 pour cent pour la saison 2010-2011 (472 mille tonnes).

L'auteur a expliqué que le Conseil du cycle de gestion des institutions indépendantes pour surveiller et coordonner les activités d'exportation connu pour fournir le système de suivi technique du projet de numérisation lancé par la Fondation, qui a suscité l'intérêt des membres du Conseil d'administration, ce qui permettra au système de prévoir une moyenne de 14 jours, et devrait être opérationnel à la fin 2019.

Il a souligné que l'introduction de ce projet avait été encouragée par les membres du conseil d'administration, ce qui allégerait le fardeau des actions des exportateurs et renforcerait leur compétitivité.

Au cours de cette réunion, qui a vu la participation des représentants, M. Akhenouch Albamhenneh organismes et professionnels appartenant à différentes chaînes de production a souligné l'importance de définir une nouvelle voie pour la politique de commercialisation des produits agricoles en raison de ce qu'elle représente ces produits d'un pari sur le niveau de la chaîne de valeur, la production croissante de nombreux secteurs, ainsi que la concurrence de plus en plus forte Marchés étrangers.

Le Conseil a reconnu la nécessité de renforcer le rôle du secteur privé et de l’associer à la recherche de nouveaux marchés et de solliciter leur appui, avec l’appui de la Société indépendante de contrôle et de coordination des exportations.

Pour sa part, le président du conseil a débattu de la qualité et des spécifications de l'offre marocaine de produits agricoles, appelant à renforcer les procédures de contrôle technique et à les inclure tant dans l'approvisionnement que dans le marché d'exportation. Produits agricoles destinés au marché local.

La réunion a également vu les membres du conseil discuter d’un point important sur les marchés de gros, où les interventions ont convenu de l’importance d’accélérer leur réforme en raison du rôle essentiel qu’elles jouaient dans la structuration du processus de commercialisation.

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires