Panorapost



Bref |

Publié le 13 septembre 2018

Casablanca Finance City remporte quatre places au classement mondial

Partager cet article :

CFC a surperformé Séoul, Taipei et Doha, se classant au quatrième rang des pôles financiers de la région MENA, derrière Dubaï, Tel-Aviv et Abou Dhabi.

Au niveau international, New York a dépassé Londres en tant que centre financier le plus attractif du monde, la décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne incite les banques à délocaliser des emplois pour préserver l'accès au marché unique européen.

Hong Kong arrive en troisième position, suivie par Singapour, qui classe 100 centres financiers sur des facteurs tels que l’infrastructure et l’accès à un personnel de qualité.

CFC propose à ses membres une proposition de valeur attrayante et un support «business» de qualité qui favorise le déploiement de leurs activités en Afrique.

Le statut CFC offre aux investisseurs des incitations fiscales, des processus de demande de visa et de permis de travail simplifiés et une gestion gratuite des actifs en devises étrangères de sources étrangères.

Actuellement, environ 150 entreprises sont étiquetées CFC. Plus de 43 pc de ces entreprises viennent d’Europe. Ils couvrent ou ciblent 46 pays africains.

Selon l'équipe de gestion des CFC, 74% des investissements marocains en Afrique en 2017 ont été réalisés par des sociétés ayant le statut de CFC. Ces investissements représentent 3 milliards de dollars.

Partager cet article :

Commentaires