Panorapost



Maroc |

Publié le 07 septembre 2018

OCP Policy Center présente le Rapport Annuel Mondial sur le Système Economique et les Stratégies 2019

Partager cet article :

L'ouvrage collectif intitulé RAMSES le « chocs du futur » faisant le  Rapport Annuel Mondial sur le Système Economique et les Stratégies 2019est publié cette année sous la direction de Thierry de Montbrial et Dominique David, RAMSES est l’ouvrage prospectif de référence de l’Ifri, qui fournit à un large public les clés et repères indispensables pour décrypter les évolutions du monde.

OCP Policy Center présentera le Rapport Annuel Mondial sur le Système Economique et les Stratégies 2019 le 18 septembre à Rabat une conférence animée par l’auteur autour des thèmes développés.

Thierry de Montbrial fondateur et directeur général de l’Ifri, est également président de la World Policy Conference (WPC) qu’il a fondée en 2008.

RAMSES ou le « Choc du futur » permet au lecteur d’entrer dans l’actualité internationale en respectant, et même en accompagnant, sa liberté de jugement et de choix. S’ouvrant sur les perspectives de Thierry de Montbrial, président de l’Ifri, RAMSES propose une vision d’ensemble de l’actualité internationale, avec une priorité : mettre en lumière, expliquer et discuter les évolutions relatives aux relations internationales et à la gouvernance, et aider à mieux comprendre les mutations du monde.

Pour sa 36e édition, trois questions majeures sont abordées dans le RAMSES 2019. Démographie : vieillissement, urbanisation, migrations, réchauffement climatique : comment faire vivre ensemble 9 milliards d'humains ? Chine : puissance économique, diplomatique, militaire, énergétique, technologie : quelles sont les forces et les limites de ce nouveau Grand ? Iran/Arabie Saoudite : ouvert sur de multiples fronts, le conflit entre ces deux Grands du Moyen-Orient peut-il dégénérer ?

A l'occasion de la parution de RAMSES 2018, Thierry de Montbrial analysera les développements internationaux des derniers mois.

Toute sa vie intellectuelle et son action sont dominées par l’idée que le progrès des sociétés humaines est possible, à travers la conjugaison harmonieuse de la raison et de la sensibilité. Thierry de Montbrial est formé aux sciences exactes, particulièrement aux mathématiques auxquelles il n’a jamais cessé de s’intéresser, a consacré sa thèse de Berkeley à la dimension temporelle dans la théorie économique de l’équilibre général, sous la direction de Gérard Debreu, Prix Nobel en 1983. Les concepts de temps et d’équilibre, et donc l’Histoire, parcourent toute son œuvre. Pour lui, l’économie reste la reine des sciences de l’action, même si, comme on l’a vu en 2008, les faits viennent parfois durement rappeler ses limites. Il a transformé l’enseignement de cette discipline à l’École Polytechnique de Paris, avec une équipe qu’il a présidée pendant dix-huit ans (1974-1992).

Mouhamet Ndiongue

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires