Panorapost



Maroc |

Publié le 05 septembre 2018

Darija dans les manuels scolaires : indignation de la toile, le ministère réagit

Partager cet article :

La toile s’agite depuis quelques jours suite à l’insertion de la darija dans les manuels scolaires. Le ministère, à travers un communiqué, s’en défend en évoquant « des fins purement pédagogiques ». Il y explique que les seuls termes existants, sont des noms propres. En l’occurrence les mots « baghrir », « briouates » ainsi que « ghrieba » ont été validés par le ministère avant d’être publiés dans des manuels portant l’accréditation officielle dudit ministère.

En revanche, celui-ci affirme que la comptine populaire traduite de l’arabe au français et dont la photo circule également sur les réseaux, ne fait pas partie des manuels scolaires agrées. quant aux mots épinglés par une partie de l'opinion publique, ils relèvent de notre patrimoine culinaire, et étant d'origine marocaine, il est bien difficile de leur trouver des équivalents en arabe classique.

Afin de « réussir pleinement cette année scolaire », qui vient tout juste de démarrer, le ministère dirigé par Essaïd Amzazi invite dans son communiqué les acteurs éducatifs et toutes les composantes de la société à œuvrer dans le but d’atteindre les objectifs souhaités.

Interrogée par Panorapost, une source interne au ministère s’interroge : « L’élaboration de la stratégie et la mise en place des supports pédagogiques relèvent-elles des experts du Conseil supérieur et du ministère, ou de n’importe quel internaute installé dans un café avec son pc et son Facebook ? ». L’interrogation est légitime, et la réponse est dans la question…

MB

 

 

Partager cet article :

Commentaires