Panorapost



Business |

Publié le 29 août 2018

Pétrole : La chute du dollar entraine la hausse du pétrole

Partager cet article :

En cours d’échanges européens, les prix du pétrole continuaient sur leur lancée bénéficiant ainsi d’un affaiblissement du dollar, après l’accord commercial conclu entre les Etats-Unis et le Mexique.

Ce mardi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 76,79 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 58 cents par rapport à la clôture de lundi.

Selon les analystes, les cours ont bénéficié d’un dollar plus faible. Ils estiment que l’or noir étant libellé en dollars, un affaiblissement de celui-ci rend le pétrole moins cher pour les acheteurs utilisant d’autres devises.

Le pétrole continuait ainsi sur sa lancée après avoir terminé en hausse lors de sept des huit précédentes séances, à New York comme à Londres.

Par ailleurs, la baisse du nombre de puits en activité aux États-Unis, annoncée vendredi, et le recul, des réserves américaines de brut, ont contribué à doper les prix la semaine dernière.

Aussi, la perspective du retour des sanctions américaines visant les exportations iraniennes de pétrole au mois de novembre, a également contribué à la récente hausse.

Par contre, les analystes estiment que les investisseurs n’ont pas tenu compte d’une information sur une hausse de la production de l’OPEP, dévoilée lundi et qui aurait dû peser sur les cours.

D’après les chiffres dévoilés par l’Organisation et relayés par la presse et les analystes, les pays exportateurs de pétrole et ses partenaires, ont extrait en juillet dernier, plus d’or noir que les mois précédents.

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires