Panorapost



Business |

Publié le 21 août 2018

La construction de centrales solaires en Afrique et au Moyen-Orient croîtra de 170%, en 2018

Partager cet article :

La mise en place de centrales solaires en Afrique et au Moyen-Orient connaîtra une croissance annuelle de 170%, en 2018, avec l’ajout notamment de 3,6 GW de centrales photovoltaïques. C’est ce que révèle une étude réalisée par GTM Research.

Le cabinet prévoit une accentuation de cette demande d’énergie solaire qui devrait amener à la mise en place de 20 GW de nouvelles centrales pour le compte de l’année 2020. Pour la période comprise entre 2018 et 2020, 83,7 GW de nouvelles installations solaires seront réalisés si les prévisions de cette recherche s’avèrent exactes.

Cette demande sera principalement conduite en 2018 par l’Egypte, les Emirats arabes unis et le Maroc.

Les marchés solaires naissants sur le continent amorcent également leur phase de maturité avec l’implantation de plus de 6,4 GW de centrales, d’ici 2020. En outre, au Moyen-Orient, 12,3 GW de centrales sont actuellement en cours de mise en place et 21 GW sont prévus.

Il est également prévu que, d’ici à 2022, le coût de mise en place des centrales solaires baisse de 30%, passant sous la barre des 30 $ investis pour la production du mégawattheure d’énergie.

La rédaction

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires