Panorapost



International |

Publié le 09 juillet 2018

9 policiers tués lors d'une attaque dans l'ouest de la Tunisie

Partager cet article :

Neuf membres des forces de sécurité tunisiennes ont été tués dimanche dans une attaque dans l'ouest du pays près de la frontière avec l'Algérie, a rapporté l'agence de presse TAP.

Les militants présents dans les zones rurales de la Tunisie ciblent parfois les forces de sécurité, mais le bilan de dimanche est le plus élevé depuis 2015, une année au cours de laquelle les militants islamistes ont mené trois attaques majeures.

L'unité de police de Gar Dimaou dans la région de Jendouba a été prise en embuscade lors d'une patrouille régulière, a fait savoir l'agence TAP.

« Les terroristes ont lancé une grenade sur la première voiture de sécurité et il y a eu des confrontations avec des armes à feu », a indiqué une source de sécurité citée dans le rapport.

L'une des nations les plus laïques du monde arabe, la Tunisie est devenue une cible pour les militants après avoir été saluée comme un phare de changement démocratique avec un soulèvement contre l'autocrate Zine Abidine Ben Ali en 2011.

Certains militants opèrent dans des zones reculées près de la frontière avec l'Algérie, qui a combattu les restes d'une insurrection militante majeure dans les années 1990.

Deux des attentats de 2015 étaient contre des touristes, le premier dans un musée de Tunis et le second sur une plage de Sousse. Le troisième a ciblé les gardes présidentiels dans la capitale, tuant 12. Les trois attaques ont été revendiquées par l'État islamique.

Le tourisme, après s'être effondré, s'est progressivement redressé depuis.

Le gouvernement a maintenu l'état d'urgence, lui accordant plus de pouvoirs dans ses tentatives de démantèlement des réseaux militants.

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires