Panorapost



Sport |

Publié le 26 juin 2018

David Howman qualifie la FIFA d’« organisation mafieuse », et met en garde contre une influence criminelle…

Partager cet article :

L'ancien directeur général de l'Agence mondiale antidopage, David Howman, a comparé la FIFA à une organisation mafieuse en mettant en garde contre l'influence grandissante du « monde criminel » dans le sport.

S'exprimant lors de la conférence antidopage dans les sports à Oslo, Howman a affirmé qu'un quart du sport mondial a un « engagement criminel ».

Le Néo-Zélandais, maintenant président de l'Unité d'Intégrité des Athlétismes (AIU), a également révélé que le groupe créé par l'Association Internationale des Fédérations d'Athlétisme suite au scandale impliquant les dirigeants précédents avait déjà traité de 12 à 15 cas de corruption.

Il a qualifié la FIFA, qualifiée par le Département de la Justice des États-Unis d ‘« organisation corrompue influencée par le racket», lorsque ce dernier a inculpé de nombreux responsables de football pour corruption, comme un exemple d'influence criminelle dans le sport.

L'enquête aux États-Unis a vu un total de 42 fonctionnaires et entités inculpés par le ministère de la Justice.

Les autorités américaines sont impliquées car l'argent aurait été acheminé à travers le pays en utilisant des banques américaines.

Les responsables impliqués sont accusés de prendre des millions de dollars de pots-de-vin auprès d'entreprises de marketing en échange de commandites et de contrats de marketing pour des tournois de football régionaux et d'autres matches.

« La pègre criminelle prend le contrôle du sport et nous devons nous y mettre le plus vite possible », a déclaré Howman lors de la conférence dans la capitale norvégienne.

Au cours des dernières années, jusqu'à 25% du sport mondial a un engagement criminel dans le monde souterrain.

« Je ne veux pas commencer à critiquer un sport en particulier, mais nous avons une Coupe du Monde en ce moment et la FIFA se considère comme la famille du football. » a tempéré Howman qui ajoute que « Je suis assez vieux pour se souvenir de ce qu'on appelait une famille dans les années 1960 et 70, il n'a pas de connotation avec le sport, et je pense que nous devons réfléchir sur cela pour voir pourquoi ils s'appellent la famille. » s’est dit demandé.

Le directeur de l’agence antidopage général Travis Tygart a critiqué la Coupe du Monde Russie 2018 de la FIFA, affirmant qu'il était une « honte » il se déroule au milieu du scandale de dopage répandu dans le pays.

Il n'y a pas de Russes impliqués dans le processus de contrôle antidopage à la Coupe du Monde mais Tygart a été parmi ceux qui ont exprimé leurs craintes sur le système antidopage en place lors du tournoi.

« Malheureusement, il était trop tard pour faire quoi que ce soit mais c'est dommage et tout le monde le sait », a-t-il dit.

« Les athlètes ont protesté contre divers championnats en Russie, et certains tournois ont été déplacés. »

 

La rédaction

Partager cet article :

Commentaires