Panorapost



Sport |

Publié le 14 juin 2018

Le Mondial 2026, c’est fini… alors cap sur 2030 !

Partager cet article :

Quelques heures après la défaite de la candidature marocaine face à celle du trio nord-américain Etats-Unis/Mexique/Canada, le royaume a annoncé – presqu’officiellement – qu’il compte être candidat pour l’organisation du Mondial 2030. Medias24 cite Moulay Hafid Elalamy qui lui, a déclaré avoir reçu les « hautes instructions royales » allant dans ce sens.

134 voix environ contre 65 environ, voilà le résultat du vote du congrès du 13 juin. Environ, car deux présidents de fédérations ayant voté contre le Maroc ont affirmé que ce n’était pas là leur vote… Mais ceci est une autre histoire appartenant au passé.

Toujours est-il que le soir de ce même 13 juin au soir, le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec le cheikh Tamim bin Hamad, chef d’Etat du Qatar, l’émirat ayant voté pour le Maroc, seul avec Oman à avoir fait ce choix, les autres nations (Koweït, Emirats Arabes Unis, Bahreïn) ayant suivi les Saoudiens. Le cheikh qatari a assuré le roi de son soutien dans le cas où le Maroc repartirait en course pour le Mondial 2030.

Aujourd’hui 14 juin, nos confrères de TelQuel et de Medias24 ont publié respectivement des déclarations de Rachid Talbi Alami, ministre de la Jeunesse et des Sports, et de Moulay Hafid Elalamy, ministre du Commerce et de l’Industrie, affirmant que le Maroc sera bien candidat pour 2030. Pour cette édition, et en vertu d’un principe de rotation continentale pour l’attribution des coupes du monde de foot, seules l’Europe, l’Océanie et l’Afrique pourront concourir. En effet, un continent qui a abrité un Mondial n’y a plus droit pour les deux éditions suivantes.

Cette réaction du Maroc  est-elle une réponse à la particulière animosité saoudienne à l’égard de Rabat dans la candidature 2026, ou encore une réaction épidermique suite à l’échec de notre dossier, ou le fruit d’une négociation qui n’aurait pas été annoncée ? On ne le saura vraisemblablement jamais.

Toujours est-il que concernant une candidature européenne pour 2030, le Royaume-Uni serait partant, lui qui n’a pas accueilli de Mondial depuis 1966… et peut-être l’Espagne aussi, dont le Mondial remonte à 1982.

AB

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires