Panorapost



Mondial |

Publié le 11 juin 2018

Coulisses de Moscou : intenses tractations pour Marocains et Nord-Américains

Partager cet article :

Les deux candidatures en course pour le Mondial 2026 ont passé à la vitesse supérieure en faisant leurs présentations finales à tous les six groupes régionaux individuels de la FIFA, sauf un, et sans controverse considérable.

Les dirigeants des offres marocaines et nord-américaines ont passé la journée du lundi à sillonner le centre-ville de Moscou alors qu'ils cherchaient à obtenir un soutien potentiellement crucial dans les 48 heures de lobbying avant le vote très important de mercredi.

Seule l'UEFA a été absente du terrain mais accueillera les candidats mardi matin.

Ce sera une session très importante pour le Maroc qui a grandement besoin de soutien de l'extérieur de la confédération africaine pour avoir une chance de bouleverser les probabilités, d'où la colère du comité marocain d'avoir été empêché de s'adresser aux délégués de Conmebol à l'hôtel Crown Plaza de Moscou (photo) où l'Afrique se réunissait également a rapporté Insideworldfootball.

Alors que la tension monte avant le scrutin de mercredi, le site annonce que le Maroc prévoit de se plaindre officiellement à la FIFA sur les attitudes de Conmebol qui n’a pas respecté les consignes de la FIFA, en invitant seulement les Nord-Américains à faire une présentation finale à ses délégués.

Il reste à voir si cela aura un impact, d'autant plus que le rassemblement de Conmebol n'était pas un congrès régional complet et que l'Amérique du Sud a déjà promis son soutien à la candidature conjointe États-Unis-Canada-Mexique.

Coté africain, malgré son scandale le Ghanéen Kwesi Nyanteki, membre du Conseil de la FIFA et chef de la fédération ghanéenne, a démissionné de ses fonctions de vice-président de la CAF, suite aux allégations de corruptions explosives faites contre lui. Cependant, le Ghana sera toujours autorisé à voter ce mercredi après un rude bataille du président de la CAF Ahmad Ahmad. Le vote ghanéen pourrait constituer un coup de pouce opportun pour le Maroc qui en aura le plus besoin.

Mouhamet Ndiongue

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires