Panorapost



Mondial |

Publié le 10 juin 2018

Le Conseil de la FIFA valide le rapport de la Task force, le Maroc (et les autres) iront au vote du 13 juin

Partager cet article :

Sans surprise, le Conseil de la FIFA vient de valider les deux candidatures suite au rapport de la Task Force publié la semaine dernière, et qui portait sur l’évaluation des candidatures américaine et marocaine.

Donc les deux dossiers de candidature iront au vote le 13 juin à Moscou pour choisir l'hôte de la Coupe du monde 2026. C'est la première décision de ce genre depuis huit ans, et l'instance dirigeante du football mondial espère sûrement qu'elle sera meilleure que la précédente. Car pour rappel, l’attribution des Mondiaux 2018 en Russie et 2022 au Qatar, avaient été suivis d'accusations de corruption et de négociations de votes et, finalement, une enquête criminelle tentaculaire avait ensuite été ouvertes, aboutissant à la chute de plusieurs hauts dirigeants de la FIFA, dont son président Sepp Blatter.

Pour le Mondial 2026, deux candidatures se sont proposées pour l’accueil du tournoi, d’un côté le trio nord-américain composé des États-Unis, du Canada et du Mexique et de l’autre côté, le Maroc, en challenger très tenace qui, jusqu’ici, a avalé beaucoup de couleuvres, mais fait couler beaucoup d'encre.

Les spéculations sur les votes n’ont pas épargné les rumeurs les plus folles sur qui vote pour qui. Rien que pour ce vote, rien n'a été laissé au hasard, les chancelleries ayant été mobilisées des deux côtés jusqu’à l’implication directe du président américain qui s'est invité avec des menaces contre les pays qui ne voteraient pas pour les nord-américains.

Si certains ont plié aux injonctions/imprécations de la Maison Blanche, d’autres ont préféré garder leur dignité et leur indépendance et voteront selon leur volonté. Et parmi les votants se trouvent d’autres encore qui à cause des menaces de Trump ont décidé de lui infliger un revers cinglant après ses propos politiquement incorrects, notamment l'expression « les pays de merde » dont il avait qualifié les pays africains.

L’analyse du New York Times sur le scrutin a démontré un vote très serré et qui risque de se jouer sur le fil, avec environ 25 fédérations assurées par candidature. Pour l’heure, ce qui est clair selon le grand quotidien new-yorkais, ce sont 157 voix qui restent à prendre et parmi elles se trouvent beaucoup de pays africains et asiatiques, donc une chance pour le Maroc.

Pour rappel, les électeurs de la FIFA peuvent théoriquement rejeter les deux offres en choisissant une troisième option: «Aucune des offres». Cela disqualifierait les deux entrées et rouvrirait le processus, mais cela est considéré comme extrêmement improbable. Les votants peuvent également s'abstenir, mais là encore, peu de chances.                                

               

 

Liste des 157 fédérations qui restent à conquérir

 

Andorra

Fiji

Netherlands

Anguilla

Finland

New Caledonia

Armenia

Gabon

New Zealand

Aruba

Georgia

Niger

Australia

Germany

North Korea

Austria

Ghana

Northern Ireland

Azerbaijan

Gibraltar

Norway

Bahamas

Greece

Oman

Bahrain

Guam

Pakistan

Bangladesh

Guinea

Papua New Guinea

Barbados

Guyana

Philippines

Belarus

Haiti

Poland

Benin

Hong Kong

Portugal

Bermuda

Hungary

Puerto Rico

Bhutan

Iceland

Republic of Congo

Bosnia and Herzegovina

India

Republic of Macedonia

British Virgin Islands

Indonesia

Romania

Brunei

Iran

Rwanda

Bulgaria

Iraq

Samoa

Burkina Faso

Ireland

San Marino

Burundi

Israel

Scotland

Cambodia

Italy

Senegal

Cape Verde Islands

Ivory Coast

Sierra Leone

Cayman Islands

Japan

Singapore

Central African Republic

Jordan

Slovakia

Chad

Kazakhstan

Slovenia

China

Kosovo

Solomon Islands

Comoros

Kuwait

Somalia

Cook Islands

Kyrgyzstan

South Korea

Croatia

Laos

South Sudan

Cuba

Latvia

Spain

Curaçao

Lesotho

Sri Lanka

Cyprus

Libya

St. Vincent and the Grenadines

Czech Republic

Liechtenstein

Sudan

Democratic Republic of Congo

Lithuania

Suriname

Denmark

Macau

Swaziland

Djibouti

Madagascar

Sweden

Dominican Republic

Malawi

Switzerland

East Timor

Malaysia

Syria

England

Maldives

São Tomé and Príncipe

Equatorial Guinea

Mali

Tahiti

Eritrea

Malta

Taiwan

Estonia

Mauritania

Tajikistan

Turks and Caicos Islands

Mauritius

Tanzania

Ukraine

Moldova

Thailand

United Arab Emirates

Mongolia

Togo

United States Virgin Islands

Montenegro

Tonga

Uzbekistan

Montserrat

Trinidad and Tobago

Vanuatu

Yemen

Turkey

Vietnam

Zambia

Turkmenistan

Wales

 

 

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires