Panorapost



Sport |

Publié le 03 mai 2018

Le corps des ligues européennes rejette les projets d'Infantino et le met en garde

Partager cet article :

L'organe représentant les ligues majeures d'Europe a publié son avertissement le plus sévère sur les plans controversés de Gianni Infantino visant à changer le visage du football mondial alors que de nouveaux détails émergeaient sur l'ampleur de ses propositions.

Suite à une réunion du conseil d'administration à Saint-Pétersbourg, les ligues européennes, jusqu'à récemment connues sous le nom d'EPFL, ont souligné leur opposition totale au projet, qui s'accélère mais n'a pas encore obtenu le soutien de l'UEFA et des principaux acteurs européens.

Infantino veut introduire deux nouvelles compétitions, une nouvelle Coupe du Monde des Clubs et une nouvelle Ligue des Nations de la FIFA qui prévoit de fournir à la FIFA un financement supplémentaire important et permettre à Infantino de remplir son engagement électoral de donner aux fédérations de la FIFA beaucoup plus d'argent pour le développement avant qu'il ne prenne la relève.

Mais le président des ligues européennes, Lars-Christer Olsson (photo), dont l'organisation a désormais sa place au sommet de l'UEFA, a comparé les plans aux sombres jours de la FIFA et appelé à un front uni en Europe contre l'ambitieux projet d'Infantino.

"Ce processus me rappelle la façon dont la" vieille FIFA "a agi et que je croyais que nous avions laissé derrière nous", fulminait Olsson.

"Ce que nous avons expérimenté, c'est un manque évident de consultation et de transparence, et une manipulation délibérée de la structure décisionnelle par la FIFA dans la présentation de ces propositions. Présenter un plan à long terme de 12 ans avec beaucoup d'incertitude et un manque d'information me semble être une «boîte de Pandore».

Déclarant qu'il n'est pas prêt à bouger en termes de compétitions nationales, le groupe d'Olsson est préoccupé par la distribution potentielle de ressources financières supplémentaires à un petit groupe de grands clubs "ce qui pourrait encore accroître l'écart financier et sportif entre les clubs en Europe et détruire l'équilibre compétitif. "

Selon Reuters, Infantino, qui a déjà supervisé l'expansion de la Coupe du monde de 32 à 48 équipes à partir de 2026, souhaite que la Ligue mondiale des Nations organise un 'Final 8' tous les deux ans à partir de 2021.

Bien que l'on ait compris que des clubs spécifiques avaient été approchés au sujet de l'affaire, Infantino aurait ignoré des organismes représentatifs tels que l'association européenne de club et le groupement d'Olsson - exaspérant les parties prenantes appropriées.

« Les ligues européens appellent le Forum mondial de la Ligue et tous les acteurs européens de football, notamment l' UEFA, la CEA et la FIFPro, d'unir leurs forces et de prendre une position ferme à l' occasion de la prochaine réunion du Conseil stratégique du football professionnel le 16 mai, donc de s'opposer fermement et d'arrêter ensemble cette initiative unilatérale de la FIFA et le processus qui manque de transparence et une bonne consultation avec les parties prenantes ", ajoute le communiqué.

MN

Partager cet article :
Articles similaires

Commentaires