Panorapost



Maroc |

Publié le 29 avril 2018

Le discours du roi Mohammed VI à Brazzaville

Partager cet article :

Le roi Mohammed VI se trouve au Congo depuis samedi 28 avril. Il y est arrivé pour participer aux travaux du 1er Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission Climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo. Le chef de l'Etat marocain restera à Brazzaville pour effectuer une visite officielle dans ce pays dirigé par Denis Sassou Nguesso.

Devant une assistance de chefs d'Etat de la région, dont le président rwandais Paul Kagame, le roi Mohammed a prononcé un discours où il appelle à répondre au défi écologique non plus en le considérant comme une menace, mais comme une priorité. Il a rappelé l'engagement du Maroc lors de la COP22 tenue en 2016 à Marrakech et le Sommet africain qui avait donné naissance à l'Initiative Triple A, pour Adaptation de l'Agriculture Africaine.

Lors de la COP22, a rappelé le Roi, trois commissions sous-régionales avaient été mises en place pour suivre les dossiers et répondre aux défis de la nature et aux interrogations posées  par les populations. Et c'est ainsi qu'avait été, notamment, mise en place la Commission du Bassin du Congo, présidée par la République du Congo.

Et précisément, au terme des travaux du Sommet, le roi Mohammed VI a procédé à la signature du protocole instituant la Commission Climat du bassin du Congo, également signé par le Président angolais João Lourenço, le Président de la République Centrafricaine Faustin-Archange Touadéra, le Président du Congo Denis Sassou N’Guesso, le Président gabonais Ali Bongo Ondimba, le Président de Guinée Equatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, le Président du Rwanda Paul Kagame, et le Président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki Mahamat.

AB

Partager cet article :

Commentaires